Tri à la source des biodéchets dès le 1er janvier 2024, tous concernés !

Au 1er janvier 2024, conformément à la loi antigaspillage de 2020, le tri à la source des biodéchets sera généralisé pour tous les particuliers et les professionnels.

De nombreuses solutions existent pour engager collectivement ce changement d’habitudes et réduire de près de 30% le contenu des poubelles grises.

Chaque habitant génère en moyenne 80 kg de biodéchets par an.

Qu’est-ce qu’un biodéchet ?

Un biodéchet est un déchet organique issu de ressources naturelle végétale ou animale : déchets alimentaires de préparation et les restes de repas, déchets verts du jardin et autres déchets naturels biodégradables.

Les principaux biodéchets sont : épluchures, coquilles d’œufs, fruits et légumes avariés, marc de café, sachets de thé, restes de repas, pain émietté, fleurs fanées, plantes d’intérieur, essuie-tout et papiers.

Un seul composteur par foyer, dans la limite des stocks disponibles.

Pour récupérer votre composteur, contactez le service de collecte et valorisation des déchets au 05 61 90 99 63.

Il vous sera proposé des dates de rendez-vous (tous les mercredis à 14h30 et un soir par semaine à 17h selon planning), des groupes de 10 personnes seront alors constitués.

La remise s’effectue à la déchetterie de Carbonne.

Déployons le compostage !

En transformant naturellement la matière organique en compost, vous favorisez un retour à la terre dans un cycle vertueux d’économie circulaire.

Ce seront autant de déchets organiques qui ne seront plus enfouis au site d’enfouissement du Pihourc à Lieoux, près de Saint-Gaudens.

Le processus de compostage réduit par trois les volumes des biodéchets.

En effet, ces déchets sont très majoritairement constitués d’eau.

Les quantités de compost produites restent généralement cohérentes avec les besoins des plantes domestiques.

C’est un procédé de fermentation et de transformation des déchets organiques grâce à la présence d’oxygène.

Il permet l’obtention d’une matière fertilisante riche en humus.

Le compost se présente un « terreau » qui peut être utilisé pour votre potager, vos plantes du jardin ou amendement riche pour le sol du jardin.

Si vous habitez en appartement, merci de contacter votre syndicat de copropriété pour que celui-ci réalise avec nous un diagnostic et l’étude de la mise en œuvre d’un composteur collectif en pied d’immeuble.

Renseignements au 05 61 90 99 63.

À savoir : Pour les foyers ne possédant pas de jardin, il existe également le lombricomposteur.

Basé sur la digestion de déchets alimentaires par des lombrics, ces petits composteurs ne prennent pas de place et contiennent les odeurs. (Coût : entre 65 et 120 € dans le commerce).

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *