Une rentrée… comme les autres ou presque - Comme chaque année, on nous promettait du sang et des larmes et on allait voir ce qu’on allait voir. Le peuple allait descendre dans la rue pour hurler sa colère et faire tressaillir la République. Aux armes citoyens


S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :