Faits divers et justice

Course poursuite et tirs d’armes à feu

Il n’était pas tout à fait 20 heures vendredi soir quand des cambrioleurs étaient surpris par les propriétaires en train de commettre un cambriolage dans leur maison. Moment de panique générale durant lequel deux des malfrats s’enfuient à pied tandis que le troisième démarre à « tombeau ouvert ». Des pneus qui crissent et une odeur de caoutchouc brûlé. Alerté immédiatement, le capitaine De Carvalho, commandant par intérim la compagnie de gendarmerie