Direction le Monde pour des enfants de 6° du collège de Cazères

C’est à l’initiative de Mesdames Morère et Strumia, professeurs au collège de Cazères, qu’un projet pédagogique a pu se mettre en place pour deux classes de 6émes. Des enseignantes qui ont encore foi en ce qu’elles font et notamment ouvrir les enfants sur le monde.

Après de nombreuses prises de contact en France et au Sénégal, elles ont eu l’idée de permettre aux enfants de faire converser deux cultures qui souhaitent se découvrir, échanger et s’ouvrir aux autres par l’intermédiaire d’un « journal voyageur ». Il a été conçu par les élèves du collège de Cazères et sera complété par les élèves sénégalais.

Chapeautée par l’association Teranga et sous l’égide de l’Unesco Mesdames Morère et Strumia se sont donc engagées avec détermination sur ce projet réalisé en collaboration avec un établissement de Khombole situé à 65km au sud de Dakar. Une séquence d’enseignement complète a été consacrée à ce projet avec cette idée fil rouge de mettre en exergue les valeurs fraternelles, valeurs essentielles de nos jours quand on regarde l’actualité.

Pour les aider dans leur financement, elles ont fait appel à l’association d’intérêt général « Solidarité Enfance internationale » basée dans le Volvestre spécialisée dans l’intervention au profit des enfants dans le Monde notamment en Afrique (Mali), en Ukraine ou à Madagascar par exemple. Cette association compte tenu de la qualité du projet a pris en compte la totalité des frais engagés.

Mesdames, c’est quoi un journal voyageur ?

Nous avons créé un journal par groupe de 4 enfants. À l’intérieur on trouve des informations sur chaque élève, son environnement, son collège, ses passions, la cuisine locale, la faune et la flore, les bâtiments locaux…

La réalisation du document s’effectue à travers des ateliers d’écriture :

– Portrait chinois, j’aime/j’aime pas

– Souvenirs d’école racontés

– Présentation de soi sous forme d’acrostiche

– Mes rêves pour demain

– Des lettres

– Inclusion de photos et d’illustration

– Dessins…

À travers cette ouverture au monde, les enfants travaillent d’une manière ludique et moins scolaire le vocabulaire et l’écriture tout en s’ouvrant aux autres.

Ce sont les collégiens de Cazères qui ont commencé à alimenter le journal voyageur. Ces journaux se sont envolés hier par avion, non sans une certaine émotion, direction le Sénégal. À leur réception, les élèves sénégalais feront de même à leur façon (une moitié de cahier pour les élèves de Cazères et l’autre moitié pour les élèves du Sénégal.) Les enfants sont très heureux et impatients de découvrir une autre culture… »

A l’instar de ces élèves, nous attendons avec impatience le retour des cahiers du Sénégal… Et dans ces moments de Noël comment ne pas rêver à un voyage qui… Mais ceci est une autre histoire.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Ne manquez plus un article :