Le maire sortant de Muret André Mandement voulait ne rentrer en campagne, selon ses dires, qu’en février. Il disait laisser les candidats d’opposition faire leur campagne, alors qu’il gérait la ville normalement, au quotidien.

Hélas, Ségolène Royal a vendu la mèche en annonçant vendredi matin sur RTL-BFMTV qu’elle venait samedi prochain, 11 janvier, soutenir sa campagne. En fin d’émission, elle a affirmé qu’elle allait faire le tour des candidats porteurs d’une implication de la conférence de Paris sur le climat.

Et les projets écologiques, souvent menés en totale et étroite collaboration avec le Muretain Agglo, tels que les poses de nichoirs pour les oiseaux, la création d’une turbine électrique sur la Louge, la réhabilitation de bâtiments anciens et la construction de logements neufs à énergie positive par Promologis, vont dans ce sens-là.

La ville de Muret reste lauréate à la démarche de « territoire à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV) signé avec Ségolène Royal en 2017.

Ce n’est que la preuve d’un consensus amical et politique qui va se vivre ce samedi.

Nous devrions donc, peut-être, avoir une annonce dans la semaine.

Pour rappel :

https://www.petiterepublique.com/2019/03/26/loperation-nichoirs-commence-sur-le-muretain/

https://www.petiterepublique.com/2019/10/17/muret-va-consommer-sa-propre-electricite/

https://www.petiterepublique.com/2018/07/02/remise-officielle-des-cles-maimat-2/