Muret va consommer sa propre électricité. Le projet était à l’étude depuis 2008, principalement suivi par l’adjointe Adeline Rouchon, et va pouvoir être réalisé.

Des contraintes administratives avec l’Etat pour définir qui est propriétaire de l’eau circulant dans le bras du moulin ont beaucoup retardé l’avancement du dossier.

Ce problème enfin réglé, et d’ici le printemps, la turbine de production aura été posée dans le lit de la Louge, au point de jonction avec la Garonne.

Grâce à cela, la ville produira 929 000 KWh par an, soit l’équivalent de la consommation de 440 habitants. Cette production électrique sera versée dans le réseau général pour participer à l’éclairage public.

La ville a donc signé une convention de 40 ans avec la société ariégeoise CEM, représentée par Martial Estèbe, qui va installer et gérer la turbine immergée. Ce projet est soutenu pour 40% par l’Agence Régionale Energie Climat, représentée ce jour-là par son directeur Clément Delisle. L’AREC est l’expert de la Région Occitanie sur les politiques et les projets territoriaux de transition énergétique.

De plus, en amont du bâtiment, une passe à poissons à double sens permettra la restauration de la continuité écologique.

Cette réalisation sera intégrée dans le projet de boucle de promenade partant du centre-ville et rejoignant les allées Niel en passant par la médiathèque, les bords de Louge, le bas des remparts et une remontée par l’EHPAD du Castelet.