OURS en Ariège : Réunion exceptionnelle au ministère de l’Agriculture à Paris 

Serait-ce l’ouverture au dialogue dans l’épineux sujet « Ours » dans les Pyrénées ?

Jeudi 27 octobre des Elus de l’Ariège ont été reçus par le Ministre de l’Agriculture Marc Fesneau entouré de Bérangère Couillard Secrêtaire d’Etat chargée de l’Ecologie, ainsi qu’avec la toulousaine Dominique Faure Secrêtaire d’Etat à la Ruralité. Autour de la table, des élus ariègeois,  Bénédicte Taurine (députée LFI-Nupes), Laurent Panifous (député PS), Jean-Jacques Michau (sénateur PS), Alain Servat (maire d’Ustou et président de la Fédération pastorale en Ariège) Élodie Amilhat (Chambre d’agriculture), Sylvie Feucher Préfète et Stéphane Défos le Directeur départemental des territoires.

Une réunion qui fait suite aux retoquages par la justice, des arrêtés ministériels, qui autorisaient l’effarouchement par des tirs non létaux. Pour sécuriser juridiquement ces mesures d’effarouchement, les élus ariégeois proposent au gouvernement un encadrement légal.

Une deuxième réunion, devrait avoir lieu sur le sujet très prochainement.

Actuellement, entre 70 et 80 ours seraient présents dans le massif pyrénéen. La plupart dans les vallées du Couserans ariégeois, où sont comptés les plus grands nombre de prédations et d’accidents attribués aux Ours.

Les responsables locaux portent l’idée, pour protéger les troupeaux, d’un encadrement juridique de l’effarouchement. Les représentants de l’Etat ont accepté de lancer une étude sur le comptage, pour poser des indicateurs afin d’élaborer un protocole de régulation avec une gouvernance partagée, ce qui semble être, pour certains, un  signe d’ouverture.

« Nous resterons vigilants sur le fait que ces paroles se transforment en actes. » Sur France Bleu – Laurent Panifous Député.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.