Lucien Espouy

Paniers en osier

Des gestes, une langue, nos racines : « Corbelha » Corbeille en osier, avec Matiù Bares

Mathieu Bares* de Gouaux de Luchon (Vincent* son grand-père maternel) « J’ai toujours vu mon grand-père faire des paniers l’hiver, ça m’a toujours intéressé. Cela faisait partie des activités de la saison froide. Quand le bétail est enfermé et que l’on a le temps. Je le regardais toujours faire, puis un jour, c’est moi qui ai fait et c’est lui qui me regardait, me conseillait… Ce savoir-faire se transmettait comme ça de génération en génération, il n’y avait pas de mode d’emploi ni de manuel d’utilisation. Juste de l’observation et du bon sens, comme pour beaucoup de choses.  Ces corbeilles sont

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :