Péguilhan-Lunax : Les Mécanos du Tuco à la fête des labours en Astarac

Les Mécanos du Tuco de Péguilhan, passionnés de tracteurs et engins agricoles anciens, ont participé samedi 24 septembre à la fête des labours et semailles à Villefranche d’Astarac, dans le Gers. Le public est venu en nombre assister à cet événement, qui rend hommage au patrimoine mécanique du monde agricole, dans la survivance joyeuse des traditions.

Le spectaculaire rassemblement de machines de toutes les époques a été orchestré par Jean Baurès et le Comité des fêtes. Parmi les exposants venus de toute la région, un bon nombre de tracteurs de Péguilhan s’y trouvaient en bonne place. On pouvait ainsi admirer de vénérables ancêtres mécaniques, tracteurs du début du 19ème siècle, toujours bichonnés par leurs propriétaires, et en état de marche malgré leur âge. Étaient exposés également d’insolites engins, une charrue à bascule, une autre pour ramasser les patates. A leurs côtés, les derniers monstres de technologie reluisaient de tous leurs chromes, avec cabines climatisées et ordinateurs de bord. Un bond du passé dans le futur, témoin de la modernité du monde agricole actuel.

Avec les démonstrations de travail dans les champs, preuve a été faite de l’extraordinaire intérêt des passionnés de vieux tracteurs, qui continuent de faire vivre ces témoins d’une époque révolue. C’est un pan de l’histoire rurale qui perdure. Clou du spectacle, huit bœufs venus de l’Ariège et de la Haute-Garonne, ont tracté la charrue comme autrefois, plébiscités par le public.

A midi, la paella géante a réuni 480 convives, dans une ambiance survitaminée allumée tout au long de la journée par Bernard Brocas, présentateur à la verve inépuisable. Diverses animations, exposition pédagogique de paléontologie, reconstitution d’une tranchée de la Seconde guerre mondiale par l’Amicale du Maquis de Meilhan, reproductions miniature d’outillages agricoles, balades à poney et jeux pour les enfants, ont fait de ce rassemblement une vraie fête familiale.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :