Tour de France 2022 : 17ème étape Saint-Gaudens Peyragudes en limousine…

Et par n’importe quelle limousine, celle avec clim naturelle, celle que petits et grands attendent tout au long de l’étape, la limousine Cochonou.

9h30, c’est l’heure de rendez-vous donnée par l’agence de com PLRP sur le parking de l’ancien Leclerc à Saint-Gaudens. Déjà beaucoup de caravaniers et de véhicules publicitaires sont présents.

On fait connaissance avec le chauffeur de la limousine, Charly et d’Emma qui représente la marque.

Un coach pour évacuer le stress

Partout c’est l’effervescence. Un dernier coup de chiffon à la carrosserie, au parebrise. Les caravaniers se congratulent, s’échangent  des goodies, discutent en prenant un café.

10h40, la sono du char Krys crache de la musique à danser. Animation par un coach qui va faire bouger durant près d’un quart d’heure les caravaniers. Même la gendarmerie participe. Une joyeuse ambiance pour attaquer l’étape, pour dissiper l’éventuel stress.

Charly passe le harnais à ma collègue d’un hebdo local et à moi-même. Eh oui, nous sommes solidaires de la belle limousine à présent. Capote roulée en arrière, nous sommes partis. Les voitures roulent en quinconce, une à droite, l’autre à gauche. Charly, c’est à gauche.

Pas encore trop de monde à Saint-Gaudens mais déjà on réclame le bob !

Des originaux sur le parcours

Tout au long de l’étape, outre le nombre important de photos prises, nous lançons des petits sachets de mini saucissons. Les hôtesses de la marque lancent les bobs tant réclamés, 100.000 au total sur la durée du tour ! Des originaux tout au long de l’étape, comme celui qui affirme que la terre est plate, ou encore El Diablo !

 

L’engouement, la ferveur du public pour la marque dépasse l’imagination. On est applaudis, adulés, cela fait tout drôle ! Le speaker de la marque met l’ambiance. Nous aussi.

Parfois dans les virages, il faut se cramponner parce qu’une deudeuche, ça tangue !

Les montées des cols (Aspin, hourquette d’Ancizan, Azet), et l’arrivée à Peyragudes c’est comme à la télé. Du monde sur les bords de route, des imprudents aussi.

Vers 15h, c’est l’arrivée à Peyragudes. La journée est passée trop vite. Trop vite car accueillis de belle manière et des gens très sympathiques.

Cochonou dans la caravane publicitaire

Cette année était particulière car c’est l’année des 50 ans de la marque et celle des vingt-cinq ans de participation au Tour de France.

Sept véhicules. Outre la limousine, trois 2Cv, deux camionnettes et la trépidante charcutière.

Vingt-deux caravaniers dont deux mécanos. Quinze départements représentés chez les caravaniers (Maïlys native de Le Cuing à qui Petite République consacrait un reportage https://www.petiterepublique.com/2022/06/29/le-cuing-mailys-dans-la-caravane-du-tour-de-France/).

Et terminons par ce qui est scandé sans relâche par le speaker maison : Cochonou, le saucisson bien de chez nous !

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :