Gourdan Polignan : Porte ouverte au CFA, du monde et des nouveautés pour la rentrée

Samedi 21 mai, c’était porte ouverte au CFA du Comminges. L’occasion pour des jeunes de trouver une formation à leur mesure et pour l’établissement de montrer ses savoir-faire et dévoiler les nouveautés de la rentrée prochaine.

Maxime en 1ère année mécanique
Mamadou en 1ère année mécanique

Formateurs, élèves, administratifs, tous étaient sur le pont dès potron-minet. Un accueil des familles avec des boissons chaudes ou fraîches et quelques viennoiseries sorties des fours du centre.

Tout au long de la journée, les visiteurs étaient guidés au gré de leurs demandes. Certains jeunes savaient ce qu’ils voulaient faire et se dirigeaient directement vers l’atelier concerné. D’autres passaient de stand en stand et se faisaient conseiller.

Nouveautés à la rentrée prochaine

Aurore Hernandez, esthéticienne, ouvrira une section pour préparer au CAP esthétique. Durant les congés d’août, le salon de coiffure sera entièrement repensé et des cabines individuelles pour la partie esthétique installées. « Ce sera le seul CFA entre Toulouse et Pau qui préparera à ce CAP en apprentissage », souligne le directeur des lieux Jérôme Baron. Il est encore temps (jusque fin juin),  pour les jeunes de signer un contrat d’apprentissage avec un employeur.

En pâtisserie, ce sera une mention complémentaire, supérieur à un CAP.

Vente : En septembre, les jeunes pourront en alternance passer un CAP, mais également un bac pro vente. David Duclos, formateur en vente et commerce, présente deux apprenties sur les six que compte la filière.

Enola Sablé travaille à Saint Gaudens chez un agent d’assurances. « Je prospecte téléphoniquement les clients de l’agence pour leur proposer de nouveaux contrats. Les retombées sont positives », confie Enola qui se destinerait à un poste dans l’immobilier.

Shayni Dupont est en première année alimentaire. Elle travaille à L’Isle en Dodon dans une grande surface. « Je suis polyvalente en ce moment. Plus tard, je souhaiterais être vendeuse dans l’automobile. »

Le ressenti d’un patron

Michel Moiselet tient le bistrot des allées à Luchon. C’est une brasserie où les circuits courts sont privilégiés ainsi que les produits bio. « Depuis dix ans, je prends des apprentis en salle comme en cuisine. Je les forme. »

Contact : 05 62 00 28 80 / https://cfaducomminges.fr/

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :