A la fraîche samedi matin 9 octobre, le parvis de la mairie de Boulogne, sous les arcades, embaumait le café frais. Yves Bon, maire adjoint, Fabienne Caubet, présidente du Copil Natura 2000 et l’équipe d’animation, se tenaient prêts à donner le départ de la matinée de découverte de la zone protégée Natura 2000. Françoise Noble, directrice de l’Aremip*, participait à cette matinée informative. Plus d’une vingtaine de marcheurs ont répondu présent.

Le réseau Natura 2000, initié par l’Union Européenne, regroupe des zones naturelles ou semi-naturelles, dont la biodiversité constitue un patrimoine et doit être protégée. Elles abritent des habitats et des espèces de faune et de flore intéressants, rares ou menacés. L’objectif est de garantir leur pérennité par une gestion adaptée de chaque site. Des contrats sont proposés aux agriculteurs, propriétaires, collectivités territoriales, usagers, pour orienter les activités existant sur le site dans le sens de sa conservation. A Boulogne, la zone s’étant sur les coteaux de Biel et de Montoussé, au-dessus du lac de la Gimone. La protection de la zone est assurée par le maintien du pâturage et de la fauche, l’utilisation raisonnée des fertilisants, l’entretien des haies, des mares et des vieux arbres et l’information du public. Le secteur comprend des pelouses sèches semi naturelles, des prairies maigres de fauche, des genévriers communs et des prairies humides.

Plusieurs intervenants travaillent de concert pour le site. La commune de Boulogne, première en Haute-Garonne à prendre ce rôle, gère l’animation. l’Aremip intervient pour les prestations (mesures agro-environnementales, contrats Natura, gestion diverse), la Communauté 5C s’occupe du sentier de randonnée qui traverse le site, cela relève de sa compétence.

« La spécificité de ce site magnifique, commente Françoise Noble, c’est la présence d’une trentaine d’espèces d’orchidées recensées. En grande partie entretenu par les éleveurs du secteur, le sol reste ainsi pauvre et sec, le milieu naturel indispensable à la présence de ces plantes est préservé. On y trouve également d’autres plantes fleuries, gesse des prés, spirée filipendule, centaurées, lin bisannuel… » La faune n’est pas en reste, avec une population d’insectes remarquables : lucane cerf-volant, grand capricorne, coléoptères du bois, des papillons, dont l’Azuré du serpolet, espèce protégée. Ce papillon a un cycle de reproduction particulier : la larve, développé sur le thym, tombe au sol et achève sa transformation au sein d’une fourmilière où elle a été apportée.

La faune est riche et les oiseaux y nichent, pie-grièche écorcheur, milan noir, bondrée apivore, oiseaux aquatiques…

Ces journées de rencontre et d’informations, permettent aux habitants de mieux connaître leur patrimoine naturel, dans un objectif pédagogique et ludique, en lien avec l’écologie et le tourisme vert.

*Action Recherche Environnement Midi-Pyrénée

http://aremip.free.fr

www.tourisme-stgaudens.com

http://www.ville-boulogne-sur-gesse.frhttps://boulogne-peguilhan.footeo.com