De bon matin mercredi 11 août, une dizaine de personnes, enfants, parents, grands-parents, touristes, se sont rassemblés devant la maison forestière de l’arboretum de Cardeihac. Avec impatience, tous attendaient le départ donné par Eloy Sanchez, éthologue de renom, pour la balade nature à la découverte des indices et des traces laissés par les animaux des campagnes et des forêts.

Eloy Sanchez est un habitué des sorties à l’arboretum : « Cela fait plusieurs années que j’organise des promenades éducatives en partenariat avec l’arboretum, géré par la communauté de communes 5C, pour faire connaître au public cette nature qu’il faut respecter et protéger. En effet comment protéger ce que l’on ne connaît pas ? » Avant la balade, Eloy a disposé sur une table devant l’entrée de la maison forestière, tout un éventail d’objets : des crânes d’isard, de sanglier, de chevreuil, de bélier, des mues de serpents, des coquillages, des végétaux, des graines, des pelotes de réjections de rapaces nocturnes avec leurs minuscules ossements à l’intérieur, et même un crâne de dauphin !

Une fois nantis d’un solide bagage théorique, les détectives en herbe se sont égaillés dans l’arboretum sous la houlette d’Eloy à la recherche de crottes, d’empreintes, de traces de broutage, griffures, grignotages et autres touffes de poils ou plumes abandonnés. « J’aime la nature, confie le jeune Pierre, venu avec son père et un ami, et je fais des études de gestion des milieux naturels et de la faune, cette sortie m’apporte beaucoup de plaisir et d’informations. » D’autres ajoutent que c’est l’occasion d’une sortie passionnante à ne pas manquer pendant les vacances, une plongée au plus près de la vie secrète des animaux.

https://www.coeurcoteaux-comminges.fr/vivre-bouger/tourisme/arboretum