Les vacances d’été, synonyme de repos et de farniente, sont aussi l’occasion d’apprendre et de se cultiver en famille et dans la bonne humeur. Quoi de plus ludique qu’un petit tour au Musée de l’Aurignacien, qui propose pour cette période estivale, les visites guidées habituelles mais aussi des ateliers de démonstration et de fabrication pour mieux comprendre la vie des hommes qui peuplaient la région aux temps préhistoriques. Célèbre pour son abri, découvert en 1852 par un certain Jean-Baptiste Bonnemaison, l’abri recela des ossements d’humains et d’animaux éteints. Puis le célèbre archéologue Edouard Lartet au cours de fouilles approfondies, y découvre dispersés dans les cendres d’un foyer, des outils en silex taillés et en bois de renne, les reliefs des repas d’un groupe installé autour du feu, des fragments d’ours et d’hyènes des cavernes, mammouth, rhinocéros laineux… Cette découverte majeure fera qu’Aurignac donnera son nom à une période de la préhistoire, l’Aurignacien, datée de 43 000 ans.

Tout l’été, des ateliers sur le site du musée font découvrir la taille du silex, l’allumage du feu la confection de parures, l’art pariétal (peintures sur les parois des grottes), le modelage de l’argile, le lancer de la sagaie au propulseur, et d’autres activités encore familières à nos ancêtres. Marie, animatrice-médiatrice, guide les familles à travers le musée, pour expliquer de façon ludique et vivante tous les aspects de la vie quotidienne des Aurignaciens, un régal. Les riches collections sont complétées par des expositions temporaires et en ce moment, l’exposition Les origines de l’Homme, du mythe à la réalité, d’après le livre de Nathalie Rouqueyrol, est visible jusqu’au 5 octobre. A ne pas manquer.

Contact 05 61 90 90 72. Accessible tout public, 6 € (pass annuel) – de 18 ans : Gratuit. Pass duo (2 adultes) : 10 €. Tarif réduit : 4 €.

http://www.musee-aurignacien.com