C’est dans le cadre de la Carte Blanche, que se déroulait ce dimanche 4 juillet la première édition de Vid’Art.

Rappelons que Montréjeau est la première commune du département de la Haute-Garonne à bénéficier de l’opération Carte blanche initiée par le Conseil départemental (https://www.petiterepublique.com/2019/10/16/montrejeau-carte-blanche-on-avance-doucement/).

Sous la grande halle, une exposition de créateurs d’art. A noter la présence des vitraillistes montréjeaulais, Marilyne Delois et François Grijalva, désormais maîtres artisans d’art.

Parallèlement à l’exposition, se déroulait un concours de dessin et de peinture. Un des concurrents venait d’assez loin, Aucamville au nord de Toulouse. Gilbert Nougué, après des études aux Beaux-arts, embrasse une profession de conseil en bâtiment auprès des administrations. A la retraite, il se consacre à sa passion. Il réalise du pastel et des aquarelles. Par ailleurs, mettant à profit la pandémie, il vient de sortir un livre il était une fois mon Ariège (06 71 87 80 79 — gilbertnougue@free.fr.).

Notons aussi la présence de Rose-Marie Saez des Tourreilles qui réalise des aquarelles (https://www.petiterepublique.com/2019/10/07/montrejeau-aquarelles-par-rose-marie-saez/).

Il ne faut pas oublier Philippe Bersia, artiste peintre, qui intervient à la MJC.

A noter que la manifestation était organisée par la municipalité. Le comité des fêtes assurait l’accueil et offrait le café.

Un petit reproche de la part de certains exposants : un grand vide au milieu de la halle et des stands en seconde ligne que les visiteurs ignoraient.