Le marché bio à Arbas le dimanche 16 mai 2021 – L’urgence écologique et le monde d’après ?

Avec le temps des premières coupes de fourrage de printemps juste avant la mise en estive des troupeaux, les producteurs du réseau bio de la région devraient se retrouver dans la petite bourgade d’Arbas ce jour là pour exprimer autant leurs talents que leur engagement de producteurs de produire autrement. Que ce soit au plan de l’agriculture et de l’élevage, mais aussi de l’artisanat, des modes de relations entre producteurs et consommateurs, le dénominateur commun se situe sur l’exigence d’un encrage territorial de qualité, et également sur l’éthique dans la dimension  du respect de l’environnement biologique et paysager. Les contorsions administratives imposées dans le contexte de l’urgence sanitaire ont altéré la notion festive du label de foire au profit d’un profil plus modeste, celui d’un marché. Toutefois la consistance, l’esprit, la qualité et l’humanité de cette journée demeureront les mêmes, dans le respect des consignes obligées de distanciation.

Cette retrouvaille annuelle des producteurs en vallées d’Arbas est depuis plusieurs années déjà inscrite dans le paysage, en concordance avec la vocation de la municipalité à vouloir promouvoir les valeurs environnementales. Nous retrouverons les tables rondes autour des enjeux importants avec les thèmes : l’autonomie électrique déconnectée, la relocalisation de l’alimentation dans une économie circulaire, les échanges de graines, une démonstration d’enduis à l’argile. Nathalie de l’association Laine de Pyrène fera une démonstration de feutrage. La dimension culturelle en sera aussi la consistance de cette journée avec  les livres et l’ambiance musicale des formations  Talweg et Las marmotas de la muerte.

Geneviève Azam, maître de conférences en économie et chercheuse à l’Université Toulouse Jean-Jaurès sera présente. Son engagement altermondialiste au sein d’ATTAC ainsi que sur le plan de l’écologie, avec la dédicace de ses livres au stand de librairie seront sa contribution à cette journée prometteuse et attendue.

Une marche pour la forêt est prévue à 14h30, en cohérence avec l’engagement environnemental de cette journée. Elle est organisée à l’initiative du collectif  « Touches pas à ma forêt ! ». Il s’agit d’informer et d’exprimer aussi l’opposition au projet de la scierie du groupe Florian, lequel mobilise déjà des inquiétudes tout au long de la chaine des Pyrénées des habitants comme des élus locaux.

Cette rencontre autour du bio est organisée par l’association « La sève ». Elle devrait être à la hauteur des autres années, toujours en progrès dans le choix des thèmes des échanges et des exposants. Toutefois une attention particulière est portée cette année au stationnement, pour éviter l’encombrement sur la route pour des raisons de sécurité. Deux parkings sont mis à disposition. L’un à l’entrée du village, l’autre sur la route Fougaron qui contourne le village, soit au quartier de Barrat, prendre la direction de Fougaron, et suivre les indications.

La recherche de bénévoles : considérant la dimension du marché, la gestion des espaces d’exposition, chaque année il est fait appel au soutien de bénévoles, dans l’esprit de l’organisation qui elle-même est le fait de bénévoles.

Contact : 05 61 95 05 39 – 05 61 98 12 67