Tester-Alerter–Protéger (T.A.P) doit continuer de s’appliquer.

  • je me fais tester en priorité en cas de signes de la maladie ou si je suis identifié comme personne contact. Ainsi, je permets aux laboratoires de se concentrer sur les personnes prioritaires.
  • je communique la liste de tous mes contacts récents à mon médecin traitant et à l’Assurance Maladie si j’ai un test positif, pour qu’ils soient alertés rapidement. Ainsi, je participe à freiner la propagation du virus.
  • je protège les autres en m’isolant pendant 7 jours, si je suis une personne contact ou si j’ai des signes de la maladie, et au moins jusqu’au résultat du test.

Nos amis du CHU de Toulouse, ont répondu à l’appel de l’ARS et des Maires de la Communauté de la Vallée de Luchon. Les voila Salle Henry PAC, dans le bâtiment du Casino de Luchon. Je vous assure, que vous serez bien accueillis, gentillesse, écoute, professionnalisme de la part de Françoise, Sandrine, Cathy, Mathieu et Marie. Tous arrivant de Toulouse ils consacrent leur journée de ce samedi 13 Février à réaliser les prélèvements, par voie nasale. Les tests virologiques (RT-PCR) permettent de déterminer si une personne est porteuse du virus au moment du test, grâce à un prélèvement par voie nasale ou salivaire. Le résultat est en général disponible dans les 24 heures qui suivent. Grâce à une augmentation importante des capacités de tests, il est actuellement possible de réaliser ces tests sur divers sites dans la vallée, Salle Henry Pac à Luchon – Montauban-de-Luchon, salle communale – 37 route de Bonnegarde – Saint-Mamet : salle polyvalente, avenue du col du Portillon – Marignac : salle des fêtes “Esprit associatif”, rue de l’Église.  Le laboratoire d’analyses médicales Cerballiance de Bagnères-de-Luchon complète ce dispositif en permettant aux personnes de venir se faire dépister sans rendez-vous : 4 Place Gabriel Rouy, Bagnères-de-Luchon Ouvert vendredi de 07:30–12:00, 14:00–16:00 Ouvert samedi de 07:30–12:00

  •  Samedi 13 et dimanche 14 février : dépistage proposé à toute la population des 33 communes concernées, de 10h à 18h00.Le dépistage est un élément clé de la stratégie « tester, alerter, protéger » : se faire dépister et avoir les informations et les services utiles à son isolement et à la protection de ses proches permettent de freiner l’épidémie.Il est vivement recommandé aux populations des communes concernées de se faire dépister. Les tests se feront sans rendez-vous et sont accessibles gratuitement. Les personnes prioritaires sont celles résidant dans les 33 communes.