Carole Delga : « La Région construira un nouveau lycée au Sud de Toulouse, à Auterive » .

Communiqué: ” Carole Delga : « La Région construira un nouveau lycée au Sud de Toulouse, à Auterive »

Lors de sa venue ce matin à Auterive, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, a fait une annonce forte pour le territoire et ses habitants : la Région construira à Auterive un nouveau lycée. Aux côtés du maire, René Azéma, Carole Delga a présenté les premiers contours du projet et les atouts de la commune retenue pour accueillir ce futur établissement.

« L’Occitanie est la région la plus attractive de France avec plus de 43 000 nouveaux habitants chaque année. Cette croissance démographique est particulièrement forte sur l’aire urbaine toulousaine, avec une dynamique qui s’étend sur les zones voisines, notamment au Sud de Toulouse et jusqu’à la vallée de l’Ariège. La Région anticipe pour préparer l’avenir des futurs lycéens et offrir à leur famille une bonne qualité de vie. D’ici 2022, nous aurons ouvert 10 nouveaux lycées dont 4 en Haute-Garonne. Mais la poussée démographique attendue nous amène à voir plus loin pour répondre aux besoins à l’horizon 2030. C’est pourquoi nous avons décidé de construire à Auterive, un nouveau lycée ! », a déclaré Carole Delga.

Ce choix résulte des études menées par la Région et le Rectorat qui prévoient l’arrivée, d’ici 2030, de plus de 1000 lycéens supplémentaires sur le secteur Sud de l’agglomération toulousaine et de la Vallée de l’Ariège. Actuellement, 3 lycées, représentant au total plus de 4000 élèves, existent sur cette zone qui s’étend entre les communes de Cugnaux, Pins-Justaret, et Pamiers : Jean-Pierre Vernant (Pins-Justaret), Henri Matisse (Cugnaux) et Pyrène (Pamiers).

La construction d’un nouveau lycée de proximité à Auterive permettra :

– De diminuer les effectifs des 3 lycées du secteur qui, à l’horizon 2030, ne seront plus en capacité d’accueillir les lycéens supplémentaires attendus, et ainsi d’améliorer les conditions d’accueil, d’études et de travail des jeunes, des professeurs, des agents régionaux des lycées.

– Une réduction du temps de transport de l’ordre de 20 à 45 minutes, selon les communes concernées, pour près de 800 élèves.

 

Située au cœur d’un bassin de vie de près de 21 000 habitants, la commune d’Auterive compte un tissu associatif, sportif et culturel dense ainsi que de nombreux équipement (piscine d’été, médiathèque, cinéma, gymnase) dont pourront bénéficier les futurs élèves.

« Ce lycée sera un établissement polyvalent, avec un enseignement général technologique et professionnel. D’une capacité estimée à 1000 élèves, il disposera notamment d’un internat et d’un service de restauration. Comme je m’y suis engagée, il s’agira d’un lycée à énergie positive, comme tous ceux que nous construisons depuis 2016. A l’heure de l’urgence climatique, nous devons plus que jamais être exemplaires », a précisé Carole Delga.

Dans les prochains mois, la Région réalisera les études urbanistique et environnementale préalables au choix du terrain. L’offre de formation fera également l’objet d’une étude conjointe par les services de la Région et du Rectorat.

L’ouverture du lycée d’Auterive est prévue à l’horizon 2024 ou 2025, en fonction des autorisations administratives. ”