Suite à son agression du 28 juillet, le maire de Saubens, Jean-Marc Bergia, avait écrit une longue missive à deux ministres, Sébastien Lecornu et Julien Denormandie. Le premier est en charge des collectivités territoriales, le second est chargé de la ville.

Dans cette lettre, il attirait leur attention sur les violences faites aux maires (ce qui s’est depuis concrétisé, hélas, à Signes dans le Var par un homicide) et exprimait son offre de participer avec d’autres élus à une réflexion constructive débouchant sur des solutions concrètes. Il exprime la volonté des élus de proximité d’avoir enfin une vraie réflexion sur le statut « Mi résidents sédentaires, mi Gens du voyage » selon les opportunités et avantages du moment.

Selon lui, « la gestion de ces épisodes d’occupations/migrations est lourde et difficile à gérer au niveau local et les tolérances octroyées à ces voyageurs sont bien incompréhensibles pour nos concitoyens, surtout lorsqu’elle est entachée de dégradations sur les installations municipales. En tant que responsables politiques, nous nous devons de traiter collectivement ce dossier à bras le corps en s’exonérant des calendriers politiques des uns et des autres, en évacuant les raisons qui font que le dossier doit toujours être remis à plus tard ou simplement saupoudré de solutions minimalistes. Je compte sur votre sens des réalités pour faire que ce dossier soit un succès pour notre République. Tous les français et les « vrais gens du voyage » y sont particulièrement attentifs. Alors, ne laissons pas dévoyer la loi et s’installer ces zones de non-droit subies chaque dimanche par les élus de la République. Agissons dans le respect du droit et des devoirs que nous défendons tous pour notre pays afin que tout le monde soit gagnant, tout en assurant la perpétuation des rites et coutumes ancestrales, dans le respect du droit français et de notre constitution.».

Il semble donc que le message ait été reçu et compris puisque le ministre en charge des collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, sera présent à Saubens le vendredi 30 Août. A travers cette visite et son soutien au maire de la commune, le ministre souhaite réaffirmer l’engagement du gouvernement à protéger les élus locaux, marqués par le décès du maire de Signes (Var) le 5 août dernier, dans l’exercice de leur mandat.

Ce déplacement sera l’occasion de rappeler les mesures du projet de loi « Engagement et Proximité », qui sera discuté au Sénat à la rentrée.

Par la suite, le ministre réunira le 12 septembre à Paris des maires victimes d’incivilités afin d’échanger sur des propositions concrètes pour y faire face.

Pour rappel :

https://www.petiterepublique.com/2019/07/28/maire-de-saubens-agresse-caravanes-forcent-passage/

https://www.petiterepublique.com/2019/07/30/agression-maire-de-saubens-comparution-immediate-deux-prevenus-lourdement-condamnes/