Le maire de Saubens, Jean-Marc Bergia, a été agressé ce dimanche après-midi par des gens du voyage.

Une de ses adjointes lui avait signalé qu’une trentaine de caravanes se déplaçait dans le village.  Ayant déjà subi une intrusion en juin, il est immédiatement parti vers le champ du verger, lieu habituel de ces problèmes. Le temps d’arriver, les madriers, traverses, gravats de chantier et graviers amenés dans un camion du convoi avaient comblé le fossé creusé après le dernier épisode. Etant monté sur le tas de graviers, il a fait valoir sa qualité de maire et s’est opposé à l’intrusion, dans l’espoir de négocier. Il a été violemment jeté au sol à deux reprises, puis poussé par un parechoc de camion, pour en dernier lieu être maintenu au sol par quatre personnes qui lui ont pris son téléphone. Heureusement, des adjoints informés par la première personne sont arrivés et ont pu prévenir la gendarmerie. Rapidement arrivés sur place, la maréchaussée a dressé les premiers constats.

Le bilan à chaud : Dépôt de plainte de la part du maire, rendez-vous a été pris pour demain matin afin de dresser le bilan des blessures et deux des agresseurs sont déjà en garde à vue.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation.