Pour leur 10ème édition, les journées européennes des métiers de l’art (JEMA) ont fait étape à Martres Tolosane (31), cité des arts du Sud Toulousain. Proposée par les faïenciers et artisans d’art de Martres Tolosane, l’exposition « Les drôles d’oiseaux » a été inaugurée par Carole Delga, d’abord et avant tout comme habitante de ce magnifique village mais également comme présidente de la Région, de Gilbert Tarraube, maire de la commune, du sénateur Claude Raynal et en présence de Gérard Desquand président de l’Institut National des Métiers de l’Art.

Martres Tolosane, c’est avant tout un dynamisme, un état d’esprit où chacun se bat à son niveau pour mettre cette cité des arts dans la Lumière. La salle d’exposition du Grand Presbytère est un joyau qui autorise des manifestations de très grande qualité comme la venue du céramiste Sylvian Meschia l’été dernier. Chaque année depuis une décennie, le Salon « des Arts et du Feu » regroupe une centaine d’artisans et artistes.

L’exposition « Drôle d’oiseaux » mettait à l’honneur l’ibis emblématique visible sur toutes les faïences de Martres mais également de nombreuses autres œuvres représentant toutes les spécialités artistiques (peinture, sculpture, art plastique, art scénique…)

Dans ses propos, Gilbert Tarraube, maire de Martres, disait : « Donner à voir, faire partager des émotions, faire rêver, c’est le premier rôle de nos artisans d’art. Votre présence à vous tous créateurs de notre Cité artiste redonne du dynamisme et un nouveau visage à notre cité…Pendant 3 jours Martres Tolosane vit à l’unisson de vos créations et pour le plaisir de tous, regroupe dans ses murs la découverte d’Angonia, des visites d’ateliers, des visites guidées par l’Office de Tourisme. En fait une mise en valeur du potentiel local qui joue la carte de la qualité et de l’authenticité. A vous toutes et à vous tous, nos drôles d’oiseaux qui êtes installés dans notre village et qui témoignez de la vitalité de notre Cité, je tiens à vous exprimer un grand merci »

L’enfant du pays que tout le monde ici appelle “Carole” prenait ensuite la parole :

« Aujourd’hui, ici à Martres-Tolosane, comme à Pézenas, Berlin ou  Lisbonne, nous célébrons les métiers d’art ! En Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées, la filière compte près de 5 000 entreprises, présentes  aussi bien en milieu rural qu’en zone urbaine. Par son dynamisme et sa créativité, ce secteur participe au développement local, durable et équilibré de nos territoires, ce à quoi je suis particulièrement attachée. »

Jusqu’au 3 avril, plus de 450 événements sont proposés sur tout le territoire régional dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art. De nombreuses animations (expositions, démonstrations de savoir-faire, circuits thématiques, initiations…) autour du travail du textile, du bois, de la terre, du verre, de la pierre, du métal ou encore des arts graphiques sont proposées. 

Saluant la programmation de cette 10ème édition des JEMA, Carole Delga a tenu à réaffirmer que « la Région continuera d’accompagner l’organisation de ces journées qui mettent à l’honneur des métiers, des hommes et des femmes, qui font vivre notre patrimoine régional et portent haut et loin et couleurs de Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées. »»

Elle finissait ses propos par des remerciements à l’ensemble des acteurs présents avec une mention particulière aux fonctionnaires territoriaux locaux qui font preuve d’un engagement et d’un dynamisme sans faille.

Gérard Desquand, président de l’Institut National des Métiers de l’Art remerciait Carole Delga pour la qualité de son accueil et notait l’authenticité des terres du Sud-Ouest. Il précisait que les métiers des arts ont énormément évolué puisqu’on parle maintenant d’économie de la création et que les statistiques sont éloquentes quant au nombre d’emplois pourvus dans ce domaine.

Enfin, chacun a pu échanger d’une manière informelle tout en admirant les œuvres présentées…