Pose de la première pierre du lycée d’Auterive

Lundi 15, en fin d’après-midi, la première pierre du futur lycée d’Auterive a été posée.

En présence de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, de Sébastien Vincini, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, de Mostafa Fourar, recteur de l’Académie de Toulouse, de Serge Baurens, président de la Communauté de Communes du Bassin Auterivain, René Azéma, maire d’Auterive, a scellé le « parpaing du progrès académique ».

L’ouverture de ce lycée répondra à l’augmentation démographique du secteur sud de l’agglomération toulousaine et permettra d’améliorer la qualité de vie des élèves en réduisant notamment les temps de transports. Elle viendra également compléter l’offre de formation proposée dans le département.

D’une surface de près de 11 000 m², cet établissement ouvrira ses portes en septembre 2025 et proposera une offre de formation polyvalente (générale et professionnelle) avec des filières orientées notamment vers le secteur sanitaire et social (Bac Pro ASSP (Accompagnement Soins et Services à la Personne) et CAP ATMFC (Assistant Technique en Milieu Familial et Collectif)). Il pourra accueillir 1 050 élèves et disposera d’un internat de 50 places (extensible à 100 places).

Carole Delga : « La construction d’un nouveau lycée est toujours un événement marquant pour un territoire et ses habitants. C’est la promesse d’un futur lieu de vie, d’échanges, d’apprentissage et un levier puissant d’émancipation.

Il offre à nos jeunes la possibilité d’éveiller leur conscience, de la construire et d’élever leurs libertés par la connaissance. La jeunesse est ma priorité absolue. Je suis très attachée à ce que les jeunes puissent rêver grand. Que chacun ait confiance en lui mais aussi aux autres. Et surtout, qu’ils aient tous les mêmes chances de réussite.

Ce futur lycée portera le nom d’une femme, c’est une décision commune prise avec René Azéma. Il accueillera ses premiers élèves en septembre 2025 et l’accent sera mis sur les métiers de la santé et du soin à la personne. Ce sera le 10ème lycée neuf ouvert depuis 2016, et le 6ème en Haute-Garonne.
Demain, les élèves auront un établissement moderne, proche de chez eux, avec 25 minutes de trajet maximum, et exemplaire sur le plan environnemental. Pour leur famille, ce gain de temps de transport sera également un gain de pouvoir d’achat.

Porté et financé à hauteur de 58 M€ par la Région, le chantier de construction est mené par le cabinet d’architecture LCR Architectes associé au cabinet d’architecture Filiatre & Mansour.

Pour le « crédit photos », il faut remercier Audrey L.D. du service culturel de la ville.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *