MARIGNAC Retour vers le passé ! Mémoria..! C’était ce 26 novembre 2023

Une journée consacrée à la mémoire, au temps passé, cette fois-ci autour des commerçants de Marignac.

« Les Commerces à Marignac au cours du XXe siècle »

Une très belle exposition ce dimanche 26 novembre 2023. Une salle des fêtes de Marignac qui mettait en présence des images et des témoignages pour certains de plus d’un siècle. Cette journée faisait suite aux deux précédentes expositions intitulées  » Journées Histoire. »

Des plans, des photos anciennes, devantures des nombreux commerces qui peuplaient la commune de Marignac il y quelques années. L’on pouvait découvrir des visages des protagonistes de l’époque, se qui a valu à certaines vives et intéressantes discussions sur l’attributions des noms sur ces visages connus qui venaient percuter des mémoires endormies.

« Des documents anciens mettant en évidence une pérennité qui peut aller jusqu’à dépasser un siècle. » Nous dit Martine Rousseau qui avec Marise Nibbelink et les membres du Comité des fêtes ont mis en œuvre le contenu de cette belle journée, grandement vouée aux échanges, aux souvenirs provocant beaucoup d’intérêt auprès des villageois et pas qu’eux !

Moment fort, vers 15h ce dimanche 26 novembre, la Conférence de Patrick Chrismant sur la contrebande dans les Pyrénées. Nous avons appris que les produits, objet de ces passages illicites, étaient d’une grande diversité, la réglementation les pratiques ne l’étaient pas moins, sur les 550 km de la chaîne pyrénéenne. Quelques anecdotes et faits croustillants imagèrent les propos de cet ancien diplomate, sur les étranges commerces qui jalonnèrent l’histoire de nos vallées frontalières.

S’en est suivie l’intervention d’Irène Steyer-Eckstein (descendante de la famille de Jean Baptiste Sécail forgeron renommé de Marignac ) qui a énoncé avec nostalgie la liste des commerçants du village au cours du XXème siècle, y ajoutant çà et là des commentaires personnels exprimés avec une spontanéité qui a touché le public ainsi que quelques traits d’humour provoquant des éclats de rire collectifs.

En conclusion Martine Rousseau : « Le moment de convivialité qui a clôturé cette journée fut propice à d’intenses échanges riches en évocations et en recherche de précisions facilement résumables en deux mots, souvenir et sourire. »

MARIGNAC

Explications et échanges…avec Martine Rousseau.
La Buvette du PONT Rumeau et après Sandaran
Club de Foot de CIERP année 1950 ?

 

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Ne manquez plus un article :