Carbonne : 35 ans d’amitié !

Une délégation de la ville de Korschenbroich sillonne notre beau territoire .

Cette ville allemande, proche de Düsseldorf, est jumelée à Carbonne depuis 35 ans.

« C’est à la suite du tournoi pascal, organisé par les dirigeants la Jeunesse Sportive Carbonnaise, auquel le club allemand de cette ville avait participé, que des liens se sont tissés entre les comités de jumelage » devait rappelait Denis Turrel, maire de Carbonne, lors de la réception samedi 16 septembre à la mairie.

Cette réception faisait suite à la visite de Toulouse et du musée Aéroscopia.

Dans son discours de bienvenue, pour cet anniversaire, le maire soulignait tout le plaisir de recevoir cette délégation, regrettant l’absence de son homologue, Marc Venten, retenu dans son pays pour une triste raison familiale, lui pr ésentant au passage ses condoléances.

Il tenait à faire partager ce moment convivial à Bernard Bros, maire honoraire de Carbonne, présent dans la salle.

Andréa Kalkreuth, la présidente du comité de Korschenbroich, a tenu à faire son discours en français. Elle remerciait le comité et les familles qui reçoivent la délégation. Elle soulignait la qualité des rapports qui perdurent entre ces deux cités.

Réjane Soula, présidente du comité carbonnais quant à elle s’exprimant en allemand, tenait un même langage de fraternité et de partage.

Un échange de cadeaux entre Denis Turrel et Andréa Kalkreuth précédait un cocktail offert aux participants par la commune.

Andréa Kalkreuth offrait une BD sur Henrich Heine, livre dédicacé par leurs auteurs.

Quant à Denis Turrel ses cadeaux étaient composés de livres sur Toulouse et le Volvestre, accompagnés d’une croix du Languedoc en céramique.

Dimanche à midi, près d’une soixantaine de personnes se sont retrouvées à Lacaugne (petit village sur le coteau dominant Carbonne) pour partager le repas officiel de ce voyage.

L’apéritif était animé par les Diatoniks (ensemble local).

Une fois encore, dans une ambiance festive et conviviale, l’ensemble des participants a profité le plus longtemps possible de ce moment, avant que n’arrive celui de se quitter.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Ne manquez plus un article :