Luchon Superbagnères, fermeture, rencontre avec les sociaux-professionnels

Une saison d’hiver très compliquée, la direction station à la rencontre des sociaux-professionnels. Fermeture de Superbagnères ce dimanche 19 Mars.

C’est dans le cadre du restaurant « La Chapelle » que la trentaine de personnes fut accueillie par les gérants Aurélien et Manon.

Gianni Ragona, dans sa logique de gestion, le directeur technique des 3 stations du SMO dans le luchonnais, tenait à faire un point avec les commerçants, les représentants des associations du « plateau » et les professionnels du ski, flanqué des deux directeurs de pistes Baptiste Rabasse pour Superbagnères et Joris Pupunat pour les 3 stations. Gianni Ragona, fatigué par une saison hivernale très compliqué à Luchon-Superbagnères. Pas de télécabine, 1,80m de hauteur de neige cumulée, la moitié de la hauteur habituelle. En se présentant devant la petite trentaine de professionnels il savait qu’il devait répondre à la question pourquoi cette fermeture générale ce dimanche 20, alors qu’elle avait été annoncée au 27 Mars. « Nous avons tenu à vous prévenir au plus tôt ,soit, dès mercredi 15 mars, et ceci dès notre prise de décision. Je ne veux prendre aucun risque avec la sécurité des usagers. Les conditions d’enneigement sont d’ores et déjà limites. »

S’en est suivi, un échange vif, mais cordial. Gianni Ragona poursuivit, « Un chiffre d’affaire sans surprise, à la baisse de près de 60%. Nous avons senti le boulet de canon passé de très près..! Avec un tarif bas. La vente en ligne a très bien progressée. Stations fermées aux vacances de Noël. La station du Le Mourtis fait +11% en février, -15% au général. Bourg d’Oueil a progressé.« . Une multitude de questions pendant l’échange qui a duré près de 3h de temps.

Le directeurs des 3 stations a bien précisé qu’il ferait remonter toutes ces doléances, auprès des instances dirigeantes, affirmant qu’il priorisait la simplification des tarifications, avec un tarif facial au niveau du marché. Il refusait toute discussion autour des gratuités partenaires, mais il souhaitait étudier des harmonisations « Dans les gratuités…il y a toujours quelqu’un qui paye.! La grille tarifaire sera divulguée dès le mois de mai, pour permettre assez vite toutes adaptations chez les pro. »

Plus généralement les professionnels du secteur critique le plan de communication et la forme des messages, qui contrarie parfois l’image des capacités du domaine skiable, par rapport aux stations voisines.

La station de Superbagnères sera équipée du nouveau télécabine, son ouverture au public est prévue au démarrage des vacances de Noël 2023. Pour l’heure les travaux d’installation continuent, avec la contrainte des travaux sur la déviation Ponts de Ravi. Des aménagements sont prévus au cours de cet été, précisions apportées par Gianni Ragona. « Nous mettons l’accent sur la saison d’hiver prochaine, laissant, pour ainsi dire, de côté la saison d’été 2023. « Nous devons entre autre améliorer les accès des skieurs sur versant Sud et le secteur Céciré, pour répondre aux capacités de 2000p/h de la télécabine. Les aménagements sur le plateau se prolongeront jusqu’en 2026. Toute ceci ne peut se faire qu’en parfaite coordination avec les responsables territoriaux et en concertation avec l’ensemble des acteurs du secteur. »

Manon de rajouter : « Il est toutefois important d’améliorer la signalétique sur le domaine. Mais aussi de travailler sur les projets d’activités 4 saisons, VTT et autres. » Les représentants de la station, sont bien tout à fait conscients de l’enjeu, mais il est évident que le SMO n’est pas seul concerné, tous doivent se mettre autour de la table, élus locaux, communauté de Commune, professionnels, OTI, associations…

En conclusion, dès la semaine prochaine, toutes les questions seront débattues au sein du SMO. Gianni Ragona veut rester à l’écoute et veut bien provoquer les premières démarches de mises en relation des forces vives de la vallée pour établir un plan d’avenir.

Le constat a été fait, le dialogue est installé et il faut continuer à l’entretenir. Beaucoup d’événements sont portés par des associations dynamiques sans aucun lien entres elles. Pourquoi ne pas réfléchir à créer un Office Evènementiel et sportif. Le Président de ACAPL Luchon Passion Christophe Deschamps :« Nous avons avec Gianni Ragona un homme compétent et ouvert, d’une grande rigueur professionnelle, nous devons l’aider à traverser cette période difficile, mais pleine de promesses pour notre vallée. »

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *