Le Festival Spirale: dernier concert au Bikini avec un feu d’artifice de styles et de talents

Le festival Spirale, qui a parcouru les scènes d’Occitanie entre Toulouse et Auch durant ce premier mois de l’année 2023, va clôturer sa déambulation musicale survitaminée ce jeudi 26 janvier sur la scène mythique du Bikini avec un feu d’artifice  de styles et de talents.

Jack Mallett avec sa musique électro, El Gato Negro avec sa musique du monde, Dan avec sa pop urbaine métissée, le duo Antes et Madzes et le groupe Mandarine avec le rap, seront présents, tout comme le groupe de rock Damantra, sa chanteuse Mélanie Lesage, son guitariste Virgile Jennevin, son batteur Rémi Fournier et son bassiste Robin Fleutiaux. Les deux premiers, belfortins d’origine et purs autodidactes, ont rencontré les deux autres, haut-pyrénéens tout aussi passionnés, dans le bouillon de culture musical toulousain.

Damantra, un groupe d’autodidactes passionnés

Mélanie, qui a commencé à s’accompagner à la guitare durant ses plus jeunes années collège, sans s’astreindre à suivre de formations, a fini par prendre des cours de chant auprès d’une figure incontournable de la scène toulousaine, Julien Casarino, «On avait envie de faire du rock un petit peu costaud, je voulais apprendre à saturer ma voix auprès de personnes qui avaient l’habitude de le faire». Ces cours lui ont donc permis de donner plus d’amplitude à sa voix.

C’était avant de se lancer dans l’aventure Damantra, avec son compère Virgile qui a simplement suivi un an de formation pratique à la guitare, à l’âge de 17 ans, «avant de commencer la scène à Belfort puis à Toulouse»…

Damantra, un groupe d’aventuriers de la musique

Forts de leurs expériences professionnelles respectives chez Airbus,  l’une développeuse dans la gestion de projet, l’autre ingénieur de production sur l’A320, finalement armés pour conduire leur petite entreprise vers de plus grands desseins, accompagnés aussi par la société Spirale depuis 2022, ils ont largué les amarres de leurs métiers respectifs, pour voguer avec Rémi et Robin dans le monde musical du rock (mais pas seulement, Mélanie, Virgile et Robin ont aussi constitué un groupe folk/pop qui s’est produit au Cri’Art vendredi 20 janvier, toujours dans le cadre du festival Spirale!).

Damantra, Inspiration des années 70, créativité des années 2020

Damantra, inspiré par les années 1970, est sensible aux sonorités d’un groupe de hard rock et heavy métal  comme le fut Led Zeppelin, sans pour autant être dans «la veine revival».

Damantra œuvre dans l’esprit créatif d’un rock moderne  comme peuvent  l’être le groupe suédois Blues Pills avec sa chanteuse Elin Larsson ou le groupe américain Rival Sons  «qui prennent tous deux des influences des années 1970 et apportent une touche plus moderne, selon Mélanie, deux groupes qui ont les pieds dans les années 1970 et le reste du corps dans les années 2010-2020, ce n’est pas un copié-collé de ce qui a déjà été fait».

Mélanie, Virgile et Robin avec leur trio folk se partagent ainsi entre deux styles qui leur permettent  de s’épanouir dans deux univers différents: «cela nous permet d’exprimer les deux aspects de nos personnalités, le côté sage va ressortir avec le trio Mélanie Lesage, le côté rock et un peu fou-fou avec Damantra. Quand on monte sur scène avec Damantra, il se passe un truc, on est remplis d’énergie, transformés alors que nous sommes des personnes assez calmes, douces». Le rock ainsi vécu a une vocation transcendantale quasi mystique.

Damantra, des rockers globe-trotters au mental résolument positif

Toujours est-il que le quatuor a fait depuis 2018, malgré la crise sanitaire, quelques 80 concerts dont 7 à l’étranger, en Suisse et en Espagne, tous les autres partout en France, en dessous d’une ligne Nantes, Paris, Strasbourg  que Damantra compte bien percer: «pour un groupe rock, souligne Virgile, ce qui prime surtout pour le développement d’un groupe, ce sont les concerts, c’est pour cela qu’il faut beaucoup tourner».

Au mois de mai 2023, Damantra va sortir Comet, un EP de cinq titres dont le single Keep On qui vient tout juste de sortir, le 6 janvier dernier. Le groupe qui semble avoir évolué vers moins de rock métal, lance un «message de résilience, de persévérance, d’émancipation par rapport aux contraintes et aux limites que l’on peut s’imposer, ce sont les grands thèmes portés dans tout ce disque, un message très positif» avance Mélanie, confortée par Virgile qui précise «dans chaque morceau il y a toujours un moment un peu difficile, et finalement la morale de chaque titre c’est qu’il y a toujours une lueur d’espoir et une solution».

Un message volontariste auto-réalisateur pour un groupe de jeunes musiciens qui ont foi dans leur avenir. Ils veulent faire partager leur philosophie et leur musique au plus grand nombre, à commencer ce jeudi 26 janvier au Bikini. Une soirée prometteuse.

*** ***

Festival Spirale du 6 au 26 janvier 2023

Une sélection de 21 artistes live incontournables de la région toulousaine dans 4 lieux de spectacles emblématiques, à Toulouse et à Auch.

Dan, pop urbaine métissée.

Présentation du Festival

Jeudi 5 janvier 2023, Le Pavillon de la République, Toulouse: Présentation du festival en présence de Jack Mallet (electro/basshouse/tech-house), la Compagnie Charlène Convers et l’artiste Kenôzen (danse contemporaine/beatbox), Mélanie Lesage (folk/chanson), Dan (pop urbaine).

Concerts

Vendredi 6 janvier, Le Métronum, Toulouse: Visceral (trap/rock/rap), Deep Kelins (rap), Blue Jay (indie folk/pop), le trio Deen CK rap), Sabotage (rock’n’roll), la Compagnie Charlène Convers et l’artiste Kenôzen (danse contemporaine/beatbox).

Vendredi 13 janvier, Le Connexion Live, Toulouse: Nicolaa (rap), Kimia (afrosoul/soul/hip-hop), Fakl & Skapin (rap), Chamalove (rap alternatif), Nathy Green (soul).

Vendredi 20 janvier, Le Cri’Art, Auch: Rudy Dez (chanson), Mélanie Lesage (folk/chanson), Blue Jay(indie folk/pop) , le groupe Fülü (univers hybride, narratif et dansant).

Jeudi 26 janvier, Le Bikini, Toulouse: Dan (pop urbaine), Antes & Madzes (rap), Damantra (rock), Mandarine (rap alternatif), El Gato Negro (world), Jack Mallett (electro/basshouse/tech-house).

Billetterie: https://spiraleproduction.fr/festival-spirale/

Jack Mallett, électro/basshouse/tech-house.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Ne manquez plus un article :