Saint Laurent de Neste : Un Contrat Territoire Lecture pour la Communauté de communes

La Communauté de communes Neste-Barousse vient de signer avec la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), un Contrat Territoire lecture (CTL).

C’est à la Maison du savoir et en présence de Bénédicte Martineau, sous-préfète de Bagnères de Bigorre, que ce Contrat territoire lecture était signé entre la DRAC, représentée par Henri Gay et la Communauté de communes Neste-Barouse, représentée par son président Yoan Rumeau.

Ce contrat vise à soutenir et valoriser les actions culturelles de la Communauté de communes en lien avec la lecture publique. Initier également de nouveaux projets en direction de publics ciblés, et plus particulièrement des enfants et des jeunes. Ce contrat de trois ans bénéficie d’un soutien financier et est accompagné d’une expertise de la part de la DRAC. La coordination et l’animation de ces actions est confiée au Centre culturel de la Maison du savoir avec le soutien de la commune de Saint Laurent de Neste.

Développer la lutte contre l’illétrisme

L’accueil était fait par Yoan Rumeau. Il rappelle que la Maison du savoir existe depuis trente ans. Il souligne l’Etat comme partenaire essentiel et le fort engagement de la commune.

Bernard Cabarrou, directeur du Centre culturel du lieu, projette une vidéo dans laquelle toutes les responsables, salariées ou bénévoles des bibliothèques et médiathèques des communes présentent leur espace.

Henri Gay précise les objectifs à commencer par la mise en réseau entre les différents acteurs. Le « travailler ensemble ». Développer la lutte contre l’illettrisme en maîtrisant la langue française. « Le Contrat territoire lecture est très apprécié des élus locaux. »

Des auteurs, illustrateurs en résidence

Bernard Cabarrou présente les actions à mener. A commencer par la consolidation et le développement de la lecture publique. Le développement d’une politique culturelle associant le réseau et les acteurs sociaux. Contribuer à renforcer l’identité culturelle du territoire.  L’accueil d’auteurs, d’illustrateurs en résidence est une réalité. Une nouveauté, les jeux de société qui lui tiennent à cœur avec des soirées qui remportent un grand succès. Ne laisser personne sur le bord du chemin en travaillant  la petite enfance mais également les plus grands et  plus âgés.

Appel aux mécènes

La médiathèque de la Maison du savoir est forte de quelques 360 adhérents, nous apprend Gisèle Seube, responsable. Avant le COVID, ce sont 15 000 documents /an qui sont prêtés, 12 000 actuellement. La partie animations confiée à Marion Paillaud fonctionne dans les deux sens : les écoles viennent ici mais l’inverse est aussi vrai. Durant les résidences, les auteurs iront à la rencontre des élèves dans le temps scolaire et extra-scolaire.

Yoan Rumeau, en conclusion, indique que la Communauté de communes finance à hauteur de 7 500€ la première résidence. A ce sujet de financement, il lance un appel à des mécènes qui pourrait aider à faire progresser la culture en milieu rural. Avis aux amateurs.

Maison du savoir : https://maisondusavoir.fr/

Communauté de communes Neste Barousse : https://neste-barousse.fr/

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :