Sainte-Croix-Volvestre : Carole Delga a rencontré les premiers médecins salariés par le service public « Ma santé, Ma Région »

Jeudi 11 août à 18h, Carole Delga, présidente de la région Occitanie, Vincent Bounes, vice-président régional en charge de la santé, Kamel Chibli, vice-président régional, Christine Tequi, présidente du département de l’Ariège, les élus de la communauté de communes Couserans-Pyrénées et le maire de Sainte-Croix-Volvestre, ont rencontré les premiers médecins salariés par le service public « Ma santé, Ma Région », lors d’une visite du centre de santé ouvert à Sainte-Croix-Volvestre (Ariège), depuis le 1er juillet dernier. Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur les premières semaines de consultation, puis de faire le point sur les futurs recrutements de professionnels de santé prévus sur l’ensemble de la région.

Lors de cette visite, Carole Delga a déclaré « Moins d’un an après notre élection, l’engagement est tenu et les premiers médecins salariés par notre service public Ma santé, Ma Région exercent déjà dans nos territoires. Sans médecin depuis plus de 6 mois, la situation devenait préoccupante pour la commune de Sainte-Croix-Volvestre et ses habitants. Nous avons décidé d’agir vite pour les protéger. Je suis donc très heureuse de visiter aujourd’hui ce premier centre de santé de Ma Région et de rencontrer les trois jeunes médecins salariés qui le font vivre. 200 professionnels de santé seront recrutés d’ici la fin du mandat, partout dans la région, pour venir en aide à d’autres territoires qui connaissent la même situation que Sainte-Croix-Volvestre. L’accès aux soins, quel que soit notre lieu de vie, est un droit fondamental et la Région Occitanie entend bien tout mettre en œuvre pour le garantir ».

Véritable outil de lutte contre les déserts médicaux, le salariat des professionnels de santé est mis en pratique en Occitanie grâce au service public Ma santé, Ma Région. Impulsé par la région Occitanie, en partenariat avec des communes, intercommunalités et départements, son objectif est de recruter 200 médecins, infirmiers et sage-femmes dans les territoires en tension, d’ici la fin du mandat, dont une quarantaine dès 2022.

L’ouverture du premier centre de santé à Sainte-Croix-Volvestre marque le début d’une série de créations ou de transformations de centres sur l’ensemble de la région, à raison d’une dizaine par an.

LE CHIFFRE : En France, plus d’1 personne sur 10 vit dans un désert médical. De 1 % de la population en 2007, le chiffre est passé à 7,6 % en 2012 puis 11,1 % en 2018 (soit 7,5 millions de personnes). Source Observatoire-Place de la Santé de la Mutualité Française

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :