Montréjeau : Folkolor, une belle édition 2022

Les musiques du monde se sont tues. Les costumes chatoyants, les sourires des danseuses et danseurs sont partis vers d’autres contrées. Après cinq journées intenses, l’édition 2022 de Folkolor vient de se terminer.

Cinq journées et soirées intenses pour les groupes et les bénévoles. Des animations en centre-ville, au boulevard, sur le marché, au lac ou encore chez les sponsors avant les soirées.

Des groupes au top venus d’Europe de l’Est, d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale, de la Polynésie française, de la corne de l’Afrique. Et aussi de France, à commencer par les enfants du pays, les Troubadours du Mont Royal. Ceux-ci ont recruter six jeunes enfants lors de la fête des associations en septembre 2021. La relève est assurée.

L’Ukraine à l’honneur

La cérémonie des couleurs a été quelque peu perturbée par des trombes d’eau qui se sont abattues sur la Bastide royale. Qu’importe, la cérémonie de présentation des groupes et d’échange de cadeaux s’est déroulée sous la petite halle devant un nombreux public.

Arcadanse (France), avec Maryse Dumoulin adjointe.

Arcadanse (France), avec Maryse Dumoulin adjointe.

Flour d’inmourtalo (France), avec Alexis Balmoissière.
Kud Prvi Partizan (Serbie), avec Jacques Gallet adjoint à la mairie.
Tupa Marka (Chili), avec Philippe Mourembles (organisation, ex président Folkolor).
Corinne Miat, Jacques Gallet et Alexis Balmoissière et le groupe Barvinok (Ukraine).
Jacques Gallet et les ballets d’Amazonie (Brésil).

Hormis la première soirée boudée par le public, toutes les autres faisaient carton plein.

L’Ukraine était particulièrement à l’honneur cette année. Tout d’abord avec un groupe de 57 très jeunes filles et garçons d’un dynamisme époustouflant. Et pour la soirée de clôture, une fanfare accompagnée de majorettes qui ont mis le feu à la salle des fêtes bondée.

Les bénévoles indispensables

Cette dernière soirée du 16 août était celle du café gourmand à la salle des fêtes. Toutes les tables étaient occupées et il a fallu ajouter des dizaines de chaises pour satisfaire les amateurs.

« Lorsque les organisateurs m’ont présenté le projet, j’ai émis des doutes », Lancera Eric Miquel lors de cette dernière soirée. « Je m’étais trompé, bravo au festival et à son président Alexis Balmoissière. »

Natalie Bertrand présentatrice, Eric Miquel, maire et Alexis Balmoissière, président de Folkolor

« C’était un défi », répondra celui-ci. Il remercie particulièrement la mairie de Montréjeau, celle de Gourdan-Polignan, le Lugaran pour les repas (250 servis chaque jour), et l’hébergement. Le lycée de Luchon également pour l’hébergement. Mais également la Région Occitanie et la CC Cœur et coteaux du Comminges.

Folkolor, ce sont 35 bénévoles, quinze accompagnateurs qu’il saluera également. Et de conclure avant de laisser la place au spectacle : « Nous continuerons à faire briller Montréjeau et le folklore. »

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :