Péguilhan-Lunax : L’exposition artistique de Camell’Art, un cru 2022 exceptionnel

La très sélective exposition de peintures et créations d’art, organisée par l’association Camell’Art à la chapelle Saint-Germaine, a fermé ses portes sur un bouquet final de grande qualité. Pour le dernier week-end, les 3 et 14 août, cinq artistes proposaient leurs œuvres.

  • Catherine Pougault travaille l’aquarelle d’une manière unique, avec maîtrise et inventivité. Cette Parisienne originaire de Montesquieu Guittaut, a suivi des cours du soir aux Beaux-Arts, avant de travailler au Muséum d’Histoire Naturelle. Elle a participé aux ateliers artistiques de la Ville de Paris.
  • Josette Francazal, Monléonnaise, pratique avec brio la sculpture et le modelage. Elle présentait des poteries, sorties du four de son atelier, raku, grès noirs, sigillées. Ses statuettes de terre, dans la chapelle, semblent si vraies qu’on dirait qu’elles vont s’animer. Le talent de Josette se niche partout où elle pose ses mains, avec une féconde virtuosité.
  • Denise Favaron, pastelliste, était représentée par sa nièce Josette Aspect. Ses œuvres d’après photos sont époustouflantes de réalisme et de technicité. Un pur bonheur.
  • José Barboule peint depuis sa retraite. Éclectique et doué, il travaille ses sujets suivant son inspiration, d’après modèles et photos, selon différentes techniques parfaitement maîtrisées.
  • Andrée Francazal, sœur de Josette, a un médium favori, la peinture à l’huile. Ses marines et autres paysages évocateurs ont pour certains reçu des prix. Elle s’est découvert cette passion à la retraite, et s’y adonne avec délectation.

Depuis juillet, chaque week-end de l’exposition a apporté la preuve, s’il en fallait, de la richesse artistique des territoires ruraux, où les talents foisonnent.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.