Les féminines du Blagnac FC ont scellé leur accession en Régionale 2 à Landorthe

Les féminines du Blagnac FC ont assuré leur accession en Régionale 2 en s’imposant sur le score de 9 buts à 1 à Landorthe sur le terrain de l’ELLES (Entente Labarthe Landorthe Estancarbon Savartès).

Cette accession est une juste récompense des qualités affichées tout au long de cette deuxième phase du championnat 2021-2022 (9 match joués, 7 gagnés, 2 nuls, 0 défaite), au sein d’un collectif homogène. Face à L’ELLES, ce sont 7 joueuses qui se sont partagées les 9 buts marqués.

Le dirigeant Richard Salata nous en dit plus: «Avec cinq points d’avance, la victoire permet de sceller mathématiquement la montée en Régionale 2. Les deux dernières années nous étions toujours premiers, mais malheureusement le championnat s’est arrêté à cause de la pandémie et chaque fois nous avons remis l’ouvrage sur le métier.

La plupart des joueuses ont commencé assez jeunes, dans les petites sections U9, U11. La moyenne d’âge de l’équipe est assez jeune, il y a pas mal de filles qui n’ont pas 18 ans, encadrées par deux-trois filles qui ont un peu plus de la vingtaine.

Pour l’équipe féminine sénior nous avons un entraineur, un préparateur physique, un entraineur de gardiennes. L’équipe est bien encadrée avec trois coaches qui la préparent. Ils la font travailler avec des ateliers lors des entrainements, tout est répété, répété, répété.

L’équipe féminine a été créée il y a cinq ans, on a loupé la montée d’un point la première année et ensuite à cause de la pandémie nous n’avons jamais pu monter. A Blagnac nous avons des sections de jeunes filles, depuis les toutes petites, U9, U1, jusqu’à U18.

La mairie de Blagnac voudrait que le football féminin atteigne le même niveau que le rugby féminin, mais il y a du boulot parce qu’il y a quelques échelons à gravir!». Certes! Mais la lucidité ne nuit pas au projet…

L’équipe féminine sénior du Blagnac FC à la moyenne d’âge très jeune est une promesse de bel avenir pour le club. Bravo pour les résultats déjà obtenus.

 

Kristell Salata (13) a pris Auxane Theurier à contrepied pour marquer sur pénalty, devant Ciara Predon Hourihan (11), Alice Guingal (8), et Capucine Gariel (14).

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.