Le Printemps des diversités comme manifestation de solidarité

A La Maison de Ma région à Saint Gaudens ce mardi 17 mai, le vernissage de l’exposition «La déportation pour motif d’homosexualité» a lancé le Printemps des diversités organisé en Comminges par l’association saint gaudinoise ACCEPT. Une association créée il y a maintenant trois ans pour accueillir, soutenir et accompagner des personnes LGBT, ainsi que leurs proches, et favoriser leur inclusion heureuse dans la société.

Les manifestations du Printemps des diversités se dérouleront du 17 au 25 mai à Saint Gaudens, à Boulogne sur Gesse, à Mane et à Aspet: expositions, cinéma, atelier lecture (pour les jeunes enfants), tables rondes, et soirée de clôture. Son programme est intégré dans le Festival des diversités organisé à Toulouse et en Occitanie par le Conseil régional, du 2 mai au 2 juillet 2022.

Nadia Bakiri, conseillère régionale déléguée à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les violences faites aux femmes, était présente au vernissage, tout comme Christophe Amunzateguy, le procureur de la République de Saint Gaudens, et Jérôme Matéos, chargé de mission à la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT).

Françoise Lanfant-Piquemal: « La solidarité ne manque pas dans le Comminges. C’est même son identité et sa force »

Le Printemps des diversités dans le droit fil de la Convention contre les LGBT phobies

Le vernissage de l’exposition «La déportation pour motif d’homosexualité», ce 17 mai (journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie), et le Printemps des diversités s’inscrivent dans le droit fil de l’action initiée par la présidente de l’association ACCEPT Françoise Lanfant-Piquemal et par le procureur Christophe Amunzateguy qui ont signé une convention contre les LGBT phobies.

Cette convention, une première en France au sein d’une juridiction, a été signée le 11 avril dernier avec le directeur départemental de la Sécurité publique et le général de gendarmerie commandant la région Occitanie.

«Nous sommes très curieux du travail que vous avez pu mettre en place» a déclaré Nadia Bakiri dont les services ont développé «un dispositif en direction des jeunes. On envisage d’intégrer le monde judiciaire pour aller sensibiliser la jeunesse des lycées».

Une formidable envie de faire bouger les lignes pour une cause juste

Le Printemps des diversités «est parti de quelques bonnes volontés et d’une formidable envie de faire bouger les lignes, en réunissant tous les acteurs locaux de notre territoire»  a signifié Françoise Lanfant-Piquemal qui a tenu à remercier pour leur soutien la Région, le Département, les communautés de communes, la mairie de Saint Gaudens, la DILCRAH.

«La cause est juste, donc c’est normal que les collectivités s’y associent pleinement» a souligné Nadia Bakiri qui a poursuivi : «la région Occitanie et sa présidente ont la volonté de mener une politique très déterminée et intransigeante sur toutes les violences faites aux uns et aux autres, aux uns et aux unes. Croyez bien que la Région soutiendra toujours des structures telles que la votre. On remercie tous les bénévoles, sans eux il est compliqué de faire bouger les lignes, de faire changer les comportements, et de faire évoluer les mentalités».

 

Programme du Printemps des diversités en Comminges:

https://www.accept-association.org/le-printemps-des-diversit%C3%A9s-2022

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :