Saint-Gaudens : Soutien au peuple Ukrainien et plaidoyer pour la paix

La pluie n’a pas découragé la foule venue manifester pour la paix en Ukraine, mercredi 2 mars à Saint-Gaudens, à l’appel du Parti Communiste Comminges et son chef de file Corinne Marquerie. Le mot d’ordre est clair : non à l’intervention armée de Vladimir Poutine en Ukraine, non à la guerre en Ukraine et partout dans le monde, non aux armes et surtout au nucléaire, oui à la paix.

Ont cosigné cet appel le Collectif Migrants, ATTAC Comminges, Amnesty International, UL CGT, Comminges Libertaires, FSU Comminges, France Insoumise, Parti Communiste Comminges, Psychanalyse dans la cité, RESF, Parti Socialiste, UL Solidaires.

« Nous voulons dire aujourd’hui aux politiques, affirme Corinne Marquerie à Petite République, que nous refusons l’engrenage de la guerre, et que Vladimir Poutine a tort de s’engager dans cette voie. Même si les frontières russes sont armées de bases militaires de l’OTAN*, la réponse ne peut pas être la guerre. Nos responsables politiques français et européens doivent user de la diplomatie et de la négociation pour régler ce conflit. L’OTAN c’est l’hégémonie des Etats-Unis sur l’Europe, où ils cherchent à s’implanter pour des raisons économiques. Sa logique ne peut pas être la nôtre et nous demandons d’en sortir depuis longtemps. D’autres pays maintenant semblent se rallier à cette idée. »

« L’adhésion des structures présentes aujourd’hui, démontre qu’il y a un consensus dans la population française en faveur de la paix. »

Lors des différentes prises de parole, ont été évoqués la souffrance du peuple Ukrainien et le risque de généralisation du conflit, à l’instar de la CGT qui conclue son intervention en citant Jean Jaurès : « le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage. » Les Insoumis : « Il faut créer les conditions d’une désescalade qui passe par un cessez-le-feu et le retrait des troupes russes » ; Corinne Marquerie du PCF : « le risque de dérive vers un conflit mondial entre intérêts capitalistes rivaux est très élevé […] La France doit proposer à l’ONU de prendre l’initiative d’une conférence pan-européenne pour la paix et la sécurité collectives, avec l’Ukraine et avec la Russie. »

Une association d’aide au peuple Ukrainien est en création à Saint-Gaudens.  « Ce n’est pas encore officiel, précise Benjamin, un des fondateurs, mais en bonne voie. Le groupe va s’appeler Solidarité Ukraine. Nous rassemblons médicaments, vêtements, couvertures, produits d’hygiène. On envoie ces colis à Toulouse par camion à d’autres organisation et ils sont acheminés directement en Pologne. J’ai des amis Ukrainiens ici, moi-même je suis d’origine Russe mais je supporte l’Ukraine. Il est important d’être unis dans ces moments-là. »

D’autres actions et rassemblements sont prévus, notamment à Toulouse vendredi 4 mars au métro Capitole, à l’appel de la CGT et des collectifs des Marches pour la Paix.

*Organisation du Traité de l’Atlantique Nord

Mots-clés :

Articles en relation :

Une réponse

  1. Bonjour,

    Je m’appelle Brando Bernard retraité de la police nationale et après la retraite tour opérateur sur le canada à genève. je suis dans le Comminges depuis 2006. je suis aussi un ancien correspondant de presse après avoir travaillé pour le Messager en Haute-Savoie pendant 7 ans et pour La Gazette du Comminges pendant 8 ans. Mon but est de partir en Ukraine afin de faire des photos des villes détruites et la détresse des personnes. Pour cela je suis prêt à partir avec un convoi humanitaire pour donner un coup de main et satisfaire mon désir. Il serait possible je pense d’en faire un album photos avec commentaires et le vendre au profit des enfants ukrainiens. Si ma proposition vous intéresse je vous laisserai mon téléphone en privé. En vous remerciant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *