Le préfet a apporté son soutien au vaccinodrome de Muret

Monsieur Etienne Guyot, en tant que préfet de Haute-Garonne, est venu ce mercredi 29 au matin au vaccinodrome de Muret, le second en importance dans le département, certes pour féliciter les personnels de santé engagés dans le processus de vaccination, mais aussi se prêter à un exercice de communication en venant préciser les nouvelles règles en vigueur.

Pour cette rencontre, il était accompagné de Thierry Cardouat, directeur départemental de l’ARS (Agence Régionale de Santé).

Les structures mises à disposition par la ville de Muret ont été sujet à visite, depuis le lieu de remplissage des seringues par trois préparateurs, en passant par les deux médecins pour les consultations si nécessaire, en arrivant enfin aux cinq postes de vaccination, que ce soit deux pour le vaccin Pfizer pour les moins de 30 ans ou par le vaccin Moderna pour les trois autres, selon les décisions du ministre de la santé.

Mais les méthodes décisionnelles du gouvernement ont été rappelées par André Mandement, le maire, qui a redit l’engagement rapide de la ville pour la mise à disposition du lieu, mais aussi critique au regard de la gestion gouvernementale. Selon l’édile, il eût fallu être plus clair dans les discours et dans les actes en avril afin d’enrayer rapidement la pandémie.

Sous le contrôle de la responsable de la gestion du site, le médecin Sandra Mahaie, le préfet a tiré le bilan de ces vaccinations : En tout, 150 000 vaccinés sur le seul centre muretain, 1000 vaccinations par jour !

Et cela devrait continuer à monter en puissance.

De quoi donc faire reculer la pandémie !

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :