Boulogne-sur-Gesse : La Maison des Services inaugurée

La Maison des Services de Boulogne a été officiellement inaugurée vendredi 26 novembre, quelques mois après son ouverture au public, en présence de nombreuses personnalités.

La visite guidée a mis en avant la qualité de la réhabilitation de l’ancien bâtiment historique Bergougnan, patrimoine architectural de la ville. Pendant des décennies, il a abrité un hospice, un hôpital pendant la dernière guerre, et une maison de retraite – cette dernière délocalisée dans un Ehpad neuf-.

Le projet a été engagé par l’ancienne communauté de commune en 2012. Exceptionnellement vastes, les locaux accueillent le service d’Aide à domicile, un espace médiathèque-ludothèque, un espace petite-enfance avec le RAM (relais des assistantes maternelles), un espace de coworking, une salle de réunion, et dans une aile mitoyenne, la Trésorerie.

Labellisée France Service, ce lieu participe au développement du territoire et au maintien des services publics vers les populations rurales. Ce guichet unique regroupe 9 partenaires (6 services publics + 3 ministères), l’assurance maladie, l’assurance retraite, la CAF, la MSA, Pôle emploi, la Poste, le ministère de l’Intérieur, de la Justice, des Finances Publiques.

Après le coup de ciseau dans le ruban tricolore symbolique, la prise de parole s’est déroulée dans la salle des associations. Le maire Alain Boubée a remercié l’ensemble des acteurs de la réussite de ce projet cher aux Boulonnais. Magali Gasto-Oustric, présidente de la 5C, a tenu à souligner l’engagement des agents territoriaux : « Sans eux nous n’aurions pas pu ouvrir cette maison des Services. Ce sont eux qui la font vivre au quotidien. » Elle conclut en souhaitant que les habitants s’approprient cette Maison : « C’est pour eux que nous l’avons faite. » Maryse Vezat-Baronia, vice-présidente du Conseil départemental, a réaffirmé le soutien du Département à ce territoire « Il s’agit de travailler collectivement à des leviers pour renforcer l’attractivité des communes et la qualité de vie des populations qui ont choisi d’y vivre. »

Reprenant l’historique du projet global, le sénateur Pierre Medevielle ne cache pas sa satisfaction au vu du résultat à ce jour. « Maintenant, tempère le sénateur, il faut agir sur la démographie, qui n’est pas satisfaisante dans la 8ème circonscription. C’est le nerf de toutes les batailles. La crise nous a ouvert quelques pistes, avec le télétravail, la reprise de l’immobilier en Comminges. Et si nous pouvons attirer quelques entreprises sur les axes Muret-Toulouse, Saint-Gaudens Montréjeau, alors une partie du problème sera résolu. »

La sous-préfète Marie-Paule Demiguel, représentante de l’Etat, a conclu en soulignant la synergie déployée pour la reconquête de la polarité rurale. Ces lieux de services, sur Boulogne, L’Isle-en-Dodon, Aurignac, participent à un réseau complémentaire de proximité dédié à la population.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :