Après s’être inscrite dans un contrat Bourg- Centre avec la région en 2019, la ville poursuit aujourd’hui son engagement en faveur de la revitalisation de son centre-ville, à travers le programme « Petites Villes de Demain », porté par l’État et son Agence Nationale pour la Cohésion des Territoires (ANCT).

À cet effet, une convention d’adhésion élaborée aux côtés de la CCBA (Communauté de Communes du Bassin Auterivain), a été signée le 8 juin dernier avec le préfet du Département et les autres partenaires du programme : Région Occitanie, Département de la Haute-Ga­ronne, Banque des Territoires, l’Établissement Public Foncier d’Occitanie et la Fondation du patrimoine.

Ce dispositif, réservé aux villes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralité, vise à renforcer les moyens des élus pour bâtir et concrétiser leurs projets sur une période de 6 ans, jusqu’à 2026.

Ainsi, à l’instar des 18 communes retenues sur la Haute-Garonne (L’Isle-en-Dodon, Boulogne-sur-Gesse, Aurignac,  Bagnères-de-Luchon , Aspet, Salies-du-Salat, Saint-Martory, Rieumes, Cazères, Martres-Tolosane, Carbonne, Auterive, Grenade-sur-Garonne, Cadours, Fronton, Villemur-sur-Tarn, Caraman, Villefranche-de-Lauragais), les actions définies porteront sur des thématiques plu­rielles et complémentaires : habitat, espaces publics, déplacements-circulation, équi­pements publics et service aux habitants, commerce, etc…

L’ensemble de ces actions, qui répondront à la stratégie pour revitaliser le centre-ville d’Auterive, devra être élaboré en cohérence avec les enjeux de développement du terri­toire de la CCBA.

Aussi, un poste de chargé de mission « Petites Villes de Demain » a pu être recruté depuis le 1er juillet, grâce à un cofinancement de l’état. Ses missions seront dédiées à 100 % au pilotage, à la coordination et à la mise en oeuvre des projets qui seront collectivement élaborés.

Enfin, l’État et la Région, qui poursuivent les mêmes objectifs à travers les dispositifs « Bourg-Centre » et « Petites Villes de Demain », veilleront à leur bonne articulation en s’engageant dans un processus de complémentarité et de simplifica­tion pour les communes bénéficiaires.

La ville d’Auterive doit à présent définir le projet de territoire et la stratégie de revitalisation, pour pouvoir signer d’ici fin 2022 avec les partenaires, sa convention cadre et ainsi lancer la mise en oeuvre des projets. »

Pour visualiser le projet, veuillez trouver la vidéo de présentation en ouvrant le lien : https://www.auterive31.fr/2021/10/21/attractivite-dispositif-petites-villes-de-demain/