Une énigme à résoudre à Aurignac : l’âge de la mandibule de Montmaurin

C’est au café Préhistoire du musée de l’Aurignacien, jeudi 21 octobre à 18h30, qu’Amélie Vialet, paléoanthropologue et maître de conférences au Muséum national d’Histoire Naturelle de Paris, démêlera l’intrigue.

Ses travaux portent sur l’évolution morphologique des premiers hommes d’Eurasie. Dans ce cadre, elle est responsable d’un programme de recherche en Turquie et d’un autre dédié aux grottes préhistoriques de Montmaurin, qui ont déjà livré plusieurs fossiles humains attribués à Néandertal et ses ancêtres.

Au centre de recherches de Tautavel, elle contribue à l’étude des restes humains mis au jour à la Caune de l’Arago et aux campagnes de fouilles archéologiques.

En parallèle, elle dirige, à l’Institut des Sciences du calcul et des données de Sorbonne-Université, l’équipe pluridisciplinaire « Origins of Speech. » Les recherches portent sur l’apparition du langage chez les hominidés fossiles, par la modélisation des tissus mous de l’appareil vocal, en utilisant comme modèles Homo sapiens et les primates non-humains. Pour faire connaître ses recherches, Amélie Vialet a récemment été invitée à plusieurs reprises dans les émissions Carbone 14 et La méthode scientifique de France Culture. Elle a coordonné avec le professeur Yves Coppens un livre qui vient de paraître chez CNRS éditions, intitulé « Un bouquet d’ancêtres. Qui était qui ? Où et quand ? ».

La mandibule humaine découverte à Montmaurin en 1949, a soulevé nombre de questions restées sans réponse. Jusqu’à nos jours, où une équipe de chercheurs du CNRS a repris l’étude de ce fossile. « Le 18 juin 1949, Raoul Cammas mettait au jour à Montmaurin un fossile qui fit grand bruit : une mandibule humaine assez primitive (dite pré-néandertalienne) dans une anfractuosité du massif calcaire appelée La Niche. Son ancienneté a été l’objet de nombreuses discussions avec Louis Méroc qui fouilla, de 1945 à 1961, les grottes préhistoriques toutes proches dont la cavité de Coupe-Gorge. A l’époque pas de datation absolue. »

Réservation conseillée au 05 61 90 90 72  https://www.musee-aurignacien.com

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :