Le soleil était de la partie pour les Olympiades du collège Charles Suran de Boulogne, mercredi 22 septembre, organisées dans le cadre de la Journée nationale du sport scolaire (JNSS) instaurée par le ministère de l’Education Nationale, de la jeunesse et des sports. Elles avaient une saveur particulière car depuis 11 ans que l’événement national est relayé au collège, l’an dernier elle n’a pu être maintenue, Covid 19 oblige.

Dès le matin, les élèves de toutes les classes se sont regroupés par équipes, pour participer aux épreuves sportives sur trois sites : le stade du collège, le lac de Boulogne et la salle polyvalente.

La manifestation boulonnaise s’inscrit dans l’optique de promouvoir la pratique sportive et de diffuser les valeurs du sport et de l’Olympisme dans les écoles. Le second objectif est de faire mieux connaître les activités proposées dans le territoire, par les diverses associations sportives auprès des élèves, des équipes éducatives, des parents d’élèves, des collectivités territoriales. Un thème fort cette année : le sport facteur de développement durable.

« Cette année le contexte est plus favorable en termes d’organisation, reconnaît le professeur d’EPS Mathieu Erraçarret, en binôme avec son collègue Henri Nart. Le thème sur lequel on a travaillé colle bien à notre établissement qui a été labellisé collège E3D. Des affiches, des questionnaires, ont été mis en place sur le sujet. » Cette démarche de développement durable (E3D) associe enseignants, élèves, personnels partenaires et parents, à travers un projet pédagogique dédié à ce domaine. « Nous passons cette journée en partenariat avec les associations sportives locales, l’école de foot Save-Gesse, l’école de rugby. Marc, professeur de SVT, coache 4 équipes de 4èmes : « On essaie de faire au mieux à chaque épreuve de la compétition, on engrange des points et les résultats ce soir désigneront les vainqueurs, qui recevront des prix. » Bien sûr les récompenses c’est gratifiant, mais c’est surtout le plaisir de participer et de jouer ensemble dans la saine émulation qui motive les collégiens, heureux de ce moment ludique en plein air.

Dès le plus jeune âge, le sport contribue à inculquer aux enfants le respect de la nature et de l’environnement, en adoptant les bons gestes (transports mutualisés, entretien, nettoyage, respect des lieux, consommation réduite, etc.). Couplée à la promotion du sport et de ses valeurs, cette journée prône une éducation partagée pour former une nouvelle génération écoresponsable.