De ses doigts de fée sortent petits carnets ravissants, boîtes à secrets légers, cartes postales poétiques, et mille autres merveilles de papier. Gisèle Rumeau est une artiste discrète et passionnée, qui a découvert l’art du scrapbooking – ou créacollage selon la jolie expression canadienne- il y a quelques années à peine. Le scrapbooking ( scrap en anglais : bout, morceau, reste, et book : le livre) consiste à l’origine à ajouter des photos et des embellissements sur un album, un carnet de voyage ou d’histoire d’une famille, pour rendre le thème abordé plus esthétique. Gisèle étend cet art à la fabrication de petits objets en papier.

A quelques mois de la retraite, elle travaille à la bibliothèque de Toulouse, au service reliure, et se partage entre la métropole et Saint-Frajou, où elle s’établira définitivement prochainement. « J’aime les créations manuelles, couture, dessin, etc. Je crée l’objet de départ et je le décore ensuite à ma manière. Quand j’ai découvert le scrapbooking j’ai été conquise. Je m’inspire de formes de base sur internet puis je les interprète. J’utilise du papier Canson, japonais, peint, vinyle, bref, tous les types de papier conviennent. »

Les cours qu’elle dispensera cette année au Musée de peinture se dérouleront le 1er samedi du mois, uniquement pour adultes (matériel coupant : cutter, massicot). Pour être un bon « scrapbooker » il faut être patient, minutieux, précis, et surtout avoir envie. « Mon but est de transmettre mon savoir-faire, de partager ma passion et de faire que les gens prennent du plaisir à travailler le papier, ce matériau sensuel, noble et vivant. » Les gabarits seront préparés pour gagner du temps, ainsi les participants pourront repartir avec leur création à chaque séance.

Pour s’inscrire : 05 61 79 20 28. Tous les 1° samedis du mois de 15h à 17h. Prix de la séance : 6 € les deux heures. Matériel fourni par le musée.

https://www.musee-saint-frajou.com