Jegun : Une balade en musique avec Folk Roads

Dans le petit bar de Mickaël, temple de la Légende Irlandaise, sous la charpente moyenâgeuse de la halle de Jegun dans le Gers, le groupe Folk Roads a installé son matériel dimanche soir 8 août, pour un concert très attendu. Dalila Laborde, la chanteuse à la voix enveloppante, riche et charnelle, d’une amplitude exceptionnelle, a accompli comme à l’accoutumée une performance inouïe. Les morceaux, célèbres standards de Queen, Kansas, Toto, Police, Pink Floyd, Rolling Stones, Scorpion, et bien d’autres, sont revisités et restitués magnifiés par une interprétation personnelle chargée d’émotions et de trouvailles musicale rares. Mais rien ne serait possible sans les deux musiciens qui l’accompagnent : Christian Laborde, guitariste de talent, remarqué par Marcel Dadi dans les années 90, virtuose du picking sur sa guitare magique ; Manu Seguin Pardiac, jeune guitariste venu depuis peu ajouter au duo son incroyable génie des cordes, sur slide guitare, dobro et guitare électrique. Sous ses doigts les plus grands solos de guitare revivent à l’identique et même mieux, oserons-nous le dire, et transportent les auditeurs dans les sommets. Une balade en musique pour se retrouver et partager cette bouffée de bonheur.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :