En plein cœur de la ville, un petit bistrot pas comme les autres accueille ceux qui veulent boire un verre bien sûr, mais aussi les affamés de culture, d’animations, de partage, d’échanges.

La Cafetière est née l’an dernier de la volonté d’un groupe de cinq amis aux racines Aurignacaises, déterminés à insuffler une énergie nouvelle à leur commune. Emilie Flambeau, chargée de la communication et du développement, confie : « J’ai grandi à Aurignac puis je suis partie ailleurs en France et à l’étranger, où j’ai travaillé à l’Alliance Française et dans le milieu culturel universitaire. Puis il y a 2 ans j’ai ressenti le besoin de revenir, retrouver mes amis d’enfance et monter un projet ici. L’idée, c’était de dynamiser la commune, faire en sorte qu’il se passe toujours quelque chose, à la fois pour les locaux mais aussi pour les touristes. Et toujours en lien avec les associations du territoire et les autres lieux de culture, pour travailler dans la complémentarité. On a donc ouvert ce lieu, la Cafetière, sous forme d’association, pour proposer un endroit hybride convivial, polyvalent, polymorphe, et surtout ouvert à tous. » Il y a donc le bar et le petit restaurant mais aussi une grande salle où se déroule la programmation culturelle à l’année. S’y tiennent des ateliers de langues étrangères, d’initiation à la pâtisserie, au crochet et à plein d’autres apprentissages artistiques ou pratiques. On y tient des réunions, des conférences, des expositions, des causeries. Il y a aussi un coin lecture, en partenariat avec la librairie Floury de Toulouse. A l’étage un espace de co-working est en finalisation pour répondre aux besoins des professionnels, et d’autres projets sont dans les cartons.

Avec 7 membres au conseil d’administration qui apportent chacun leurs compétences et leur expérience, et plus de 70 adhérents, l’association fonctionne en gouvernance partagée. Un nouveau service vient de voir le jour, un Repère Vélo, ouvert le samedi matin : dans cet local de petite mécanique collaborative pour bicyclettes, un animateur guide et conseille les usagers. Bien sûr le tiers-lieu s’adapte aux aléas des temps qui courent, il évolue suivant les contraintes tout en maintenant une programmation riche et variée. Les idées nouvelles bouillonnent dans la Cafetière, par exemple, un projet de jardins partagés, porté par Margaux et Alexine, en service civique auprès de 2 associations ; l’atelier d’écriture d’Adèle ; la mise à disposition pour les associations locales de la terrasse du café le dimanche matin ; un club de lecture-discussion. Quant on vous dit qu’il y en a pour tous les goûts à la Cafetière !

Cotisation 10€. 06.76.68.59.43. Horaires d’ouverture :  samedi 8h-23h, dimanche 10h-21h, lundi 8h-21h, mardi 8h-21h, mercredi 14h-21h. 26 rue Saint Michel à Aurignac.

https://www.lacafetiere-aurignac.fr/