Dans le cadre de la carte blanche pour la revitalisation du centre bourg, un village de brocanteurs s’installait sous la petite halle.

Dame météo avait fait un gros effort ce dimanche 1er août : pas une goutte de pluie jusqu’à 18h… Un record en cet été plus que pourri.

Rappelons que la commune a été la première du département à expérimenter la carte blanche initiée par le Conseil départemental. Celle-ci est mise en place pour revitaliser les centres- bourgs.

Des Manifestations durant tout cet été

Après le marché des créateurs du 17 juin, place aux brocanteurs professionnels. Ceux-ci étaient accueillis tôt le matin par les organisateurs, mairie et comité des fêtes. Ce dernier leur offrait le café et assurait leur placement. Certains venaient de loin : Assat et Lasseube (Pyrénées Atlantiques – Begole et Salles/adour (Hautes Pyrénées) – Lécussan – Sainte Foy de Peyrolières – Lourde – L’Isle en Dodon – Palaminy et Montréjeau pour la Haute-Garonne.

Des objets de qualité que les chineurs ont peu contempler à loisir et marchander…

Des animations durant la journée

Place Valentin Abeille, l’Amicale des Automobiles anciennes du Mont Royal, exposait une douzaine de véhicules anciens allant des années 1920 à 1990. Ces petits bijoux se laissaient admirer par les chalands. Ces derniers ne manquaient pas de solliciter les membres présents pour des renseignements techniques, mais également pour adhérer à ce club très convivial. A noter la présence d’une rare NSU TT de 1972.

De la musique avec le groupe ariégeois Turbamusica et leur musique traditionnelle et médiévale déambulatoire.

Et puis les enfants du pays, les Troubadours du Mont Royal qui exécutaient plusieurs danses, dont une accompagnée par les musiciens précités. Une belle ambiance et des danseurs visiblement heureux de revêtir leurs costumes laissés trop longtemps dans la penderie, faute à la pandémie.

La prochaine manifestation carte blanche, aura lieu le dimanche 22 août sous la grande halle. Ce sera un marché gourmand…