Les beaux jours arrivent et le printemps vient de réveiller la nature. Une invitation à sortir et enfin profiter d’être en extérieur et pouvoir respirer à pleins poumons. Maryse Vezat première vice-présidente du conseil départemental de la Haute Garonne a emprunté le chemin Via Garona sur plusieurs kilomètres.
L’objet de cette marche qui a été faite en compagnie de Eric Salat, maire de Mauzac et Max Cazarre maire de Noë avait pour but de vérifier si toutes les conditions étaient réunies pour accueillir les randonneurs. Les agents chargés du suivi et de l’entretien, dont le pool routier départemental, présents durant la marche ont pu ainsi procéder aux différents contrôles nécessaires.
Comme le précisait Madame Maryse Vezat 30 % des panneaux sont vandalisés régulièrement. Un suivi est donc indispensable pour que les randonneurs ne s’égarent pas. « Je profite de cette occasion pour saluer le travail des agents qui font un travail remarquable ».
Au cours de ce parcours, il a été constaté effectivement qu’à 2 endroits 2 panneaux de signalisation manquaient à l’appel pour faciliter l’orientation des promeneurs.
Cette visite est destinée à lancer la saison des randonnées sur ce parcours, aménagé par le Conseil départemental en partenariat avec le Comité Départemental de la Randonnée Pédestre (CDRP). Inauguré en 2017, il offre aux Haut-Garonnais et aux touristes, l’opportunité de redécouvrir un chemin de Saint-Jacques de Compostelle, ainsi que le riche patrimoine culturel et naturel du département à travers les 41 communes qui jalonnent ce parcours. Cet itinéraire compte 6 monuments inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : la Basilique Saint-Sernin et l’Hôtel-Dieu Saint Jacques à Toulouse, la Cathédrale Notre-Dame, la Basilique paléochrétienne et la Chapelle Saint-Julien à Saint-Bertrand-de-Comminges, la Basilique Saint-Just de-Valcabrère.
Ce parcours pédestre, qui relie les sites de Saint-Jacques de Compostelle entre Toulouse et Saint-Bertrand-de-Comminges, longe la Garonne sur 170 km. En avril 2019, le Conseil départemental a procédé à l’installation d’éco-compteurs sur le parcours Via Garona dans les communes de Muret, Marquefave, Rieux-Volvestre, Mancioux, Labarthe-Inard et Seilhan, afin de mesurer la fréquentation sur l’ensemble du parcours et d’établir un suivi régulier de cet itinéraire ainsi que des indicateurs de suivi selon la saison et la météo.
En attendant des jours meilleurs, les habitants des 41 communes qui jalonnent le parcours peuvent en respectant la règle des 10 kilomètres profiter de cet itinéraire qui permet de belles découvertes de nos paysages hauts garonnais en empruntant les boucles locales.
« Georges Méric avait fixé le tourisme vert comme une priorité, nous avons tenu cet engagement. Nous poursuivons nos efforts sur la liaison Conques Toulouse. Il ne manque plus que 15 kilomètres au nord de Toulouse à finaliser. Le but final est d’ouvrir Conques -Saint Bertrand de Comminges pour l’été 2021. Par ailleurs pour faciliter la reconquête de la nature par les citoyens nous avons engagé 2 millions d’euros à destination des communes et interco pour les chemins de randonnée et faire une signalétique adaptée. »