Il y a quelques semaines nous vous avons proposé de découvrir les deux activités sportives, pratiquées par Emmanuel et son épouse Elodie Castex :

Bikejoëring et skijoëring avec Elodie Castex et Emmanuel Henry champions du monde

Aujourd’hui Emmanuel a voulu partager avec nous ces deux derniers WE de compétitions. 

La semaine dernière se déroulait la LEKKAROD, Grande Course Internationale de chiens de traineaux, course à étapes sur 9 jours évoluant sur trois stations : Crest Voland, Chamrousse et Bessans. Trois types de catégories concouraient : le skijoring, skating avec un chien, le traineau en six chiens et le traineau illimité. Pour l’occasion, deux Trophées étaient également proposés : le Trophée Thierry RAMBAUD se déroulait à Crest Voland, le 13 et 14 mars 2021, et le Trophée Andréas KRAFT se déroulait à Bessans, dans la Haute Vallée de la Maurienne, du 19 au 21 mars.

Emmanuel Henry : “En résumé, j’ai participé aux deux Trophées de la Lekkarod, en skijoring. C’est une course internationale, Coupe du Monde de chiens de traineaux. En skijoring, on a droit à un pool de deux chiens et chacune des étapes se réalise avec un seul chien au choix. Mon Team était composé d’Adès et de Ghost, deux chiens de race Hound. Le premier Trophée fut un week-end compliqué car je chute dès la première descente (entorse du pouce). Le parcours était très dur physiquement et techniquement, on montait et descendait des portions de piste alpine, 20 km avec 900 m de dénivelé positif à faire deux fois dans le week-end. Le départ était sur 4 km de montée ! Malgré tout on est arrivé à gérer nos efforts et la blessure durant tout le week-end.

Finalement, Emmanuel gagne le Trophée Thierry RAMBAUD, à Crest Voland ! 

Emmanuel Henry : “Ce week-end, le Trophée Andréas Kraft, en hommage à un musher décédé sur la Lekkarod. 3 très belles étapes au paradis du site nordique ! 1ère étape de 40 km sur une boucle de 20 km à faire deux fois ! Très belle piste, rapide, réalisée en 1h59 ! Adès chien exceptionnel !”. Deuxième étape plus dure physiquement avec un passage à Bonneval sur Arc et la montée au hameau de l’Ecot (célèbre pour le tournage de Belle et Sébastien), une boucle sur le plateau de Trièves et retour à Bessans. Avec Ghost, on revient très fort pour prendre la tête de course, puis un peu dans le dur dans la montée on gère pour relancer sur le retour, c’était finalement plus compliqué que prévu. Ce chien hyper rapide a fait une très belle étape ! 42 km environ et 600 m de D+ en 2h20 tout de même !

Dimanche, c’était un départ en Mass Start en ligne de 15 skijo. Première fois pour moi, un chien au taquet, je pars assez prudemment mais on remonte très vite sur la deuxième. Son chien saute sur le mien qui fait un stop direct et tourne autour de moi. Je perds beaucoup de temps et plusieurs places…obligé de décrocher et raccrocher la longe au chien…on repart sans stress. On revient sur la seconde, on fait deux tentatives et on arrive à passer…On revient très vite sur la première, on prend la tête et on ski ensemble. Je prends le large, à 4 km, mais une chute me faire perdre du temps, elle revient sur moi et on termine ensemble.” Adès a été tout simplement magistral sur cette dernière étape ! Un immense bonheur dans des conditions optimales sur cette dernière étape.

Emmanuel gagne le Trophée Andréas Kraft, à Bessans !