Bikejoëring, Skijoëring, qu’es aquò ?

Voici deux activités sportives tout à fait praticables dans notre région, de part les conditions géographiques, climatiques, mais plus encore d’actualité par les règles imposées. Pour cette année, les skis de pistes sont remisés au placard.  Donc, pourquoi ne pas découvrir ces deux sports, d’autant qu’ils se pratiquent en binômes avec le compagnon de prédilection de nos randonnées “le chien”. Il est vrai que l’on ne peut se lancer sans une certaine connaissance de la pratique, pour votre sécurité, mais aussi celle de votre partenaire à 4 pattes. Nous sommes allés à la rencontre de deux grands connaisseurs.

Emmanuel Henry et son épouse Elodie Castex, tout deux Champions du Monde, respectivement dans leur catégorie, sur les deux disciplines. (Vous trouverez deux vidéos dans lesquelles ils nous présentent ces deux pratiques). Elodie Castex est originaire de la vallée de Luchon, où ses parents habitent toujours dans le village de Burgalays. Elle a passé toute sa jeunesse à pratiquer le ski en club. Elle a obtenu notamment une partie du diplôme de moniteur de ski en exerçant à la station de Peyragudes.

  • Bikejoëring (ou bike-jöring ou cani VTT) est un sport canin qui consiste à faire du VTT avec un chien attaché à votre vélo. Le bikejoring est un sport rapide et amusant, aussi bien pour le chien que pour son maître.
  • Skijoëring, ski attelé (terme issu du norvégien : skikjøring ou du suédois : skidkörning) ou ski équestre, est une discipline alliant le ski et un attelage animal. Il se pratique avec un cheval ou un chien attelé qui tire le skieur.  Les skis ne doivent pas dépasser 1,50 mètre pour ne pas gêner l’animal. La variante équestre se pratique sur neige damée, en carrière fermée ou plus rarement sur des pistes.
  • Canicross, le musher est accompagné d’un seul chien attaché par un harnais. Cette variante peut être pratiquée à la fois sur terre et sur la neige. La cani-rando est une discipline, proche du trail, à l’exception que le coureur est relié à l’animal à l’aide d’un baudrier.

Elodie :“Toutes ces activités associent un athlète humain avec un ou plusieurs athlètes canins, ce qui nous permet d’avoir une relation fusionnelle et privilégiée avec chacun de nos chiens.”

Emmanuel et Elodie habitent à HAUTERIVES dans la Drôme, tous deux Membres de l’Equipe de France FFST et moniteurs MCF VTT. “Passionnés de sports outdoor depuis de nombreuses années (ski, raid multisport,…), nous avons tous les deux pratiqués le cyclisme à haut niveau notamment en VTT et sur route. Désormais, nous sommes tous les deux moniteurs de vélos et sommes les fondateurs de l’Ecole MCF (Moniteurs Cyclistes Français) de Luchon – Superbagnères.”

Emmanuel : “Dès ma plus tendre enfance, j’ai toujours été attiré par les loups et les Huskys de Sibérie. Les livres d’aventures autour des chiens de traineaux et des pays nordiques ont rythmé mes jeunes années. Ma pratique en compétition de cyclisme ne m’a pas permis d’avoir un chien de ce type avant mes trente ans, date à laquelle j’ai arrêté la compétition de haut niveau. L’objectif n’était pas de faire de la compétition ou d’en avoir plusieurs, mais après avoir gouté à une compétition de cani-vtt, j’ai attrapé le virus (si on peut dire, vu la situation actuelle !)”

Pour les débutants, le plus important est de se renseigner sur le matériel nécessaire, sur les différentes races de chiens, se rapprocher d’un Club de la Fédération Française des Sports de Traineaux. Les disciplines du mono chien peuvent vraiment se pratiquer avec tous types de chiens.”

Les sites où l’on peut pratiquer, en essais, sont rares dans les Pyrénées ?

“Dans les Pyrénées, peu de sites sont disponibles pour la pratique du skijoring. Vers Luchon, seule la piste de fond du Mourtis peut nous permettre de réaliser des entrainements de skijoring ou de traineau. C’est dommage, car il y a une vraie demande pour cela.”

Traineau et plusieurs chiens, c’est plus compliqué ?

“Je crois qu’il faut se limiter à ces 2 pratiques, car avec « traineaux » c’est plus pour les pro … !? Oui c’est en tout cas les deux disciplines avec le canicross en plein développement. Tout le monde peut en faire avec son propre chien.”

Vous partagez ces activités avec votre fils, Jules ?

Oui ! toutes nos aventures sont partagées avec notre fils Jules, âgé de 3 ans½, toujours très dynamique avec les chiens. Il adore partager nos moments, donner des récompenses, faire des câlins aux chiens, participer aux entrainements… Il a notamment fait partie de nos aventures en Suède où nous avons décroché nos derniers titres de Champion du Monde et d’Europe. Notre dernier déplacement en Suède représentait environ 2000 km, traversée de l’Allemagne, du Danemark et de la Suède, pour deux jours et demi de trajet en camping-car avec la remorque fourgon pour les chiens. Son premier voyage fut le Championnat du Monde WSA en Italie, plus court, mais à l’âge de 6 mois…

Quel est le ou les chiens avec lesquels vous avez le plus de liens ?

Elodie :“Nous avons une relation privilégiée avec tous nos chiens, car nous avons malgré tout une petite meute de dix chiens. On a peut-être une relation plus fusionnelle avec Iako et Loki, nos deux grands champions avec qui nous avons pu obtenir tous nos titres. C’est un sport très coûteux entre les chiens, l’entretien des chiens (vétérinaire, nourriture, compléments alimentaires, vitamines, soins osthéo, soins autres,… Ce sont de véritables athlètes ! ), matériel de transport (remorque, fourgon, camping car,…), matériel pour l’activité (vélo, traineaux, skating, harnais,…). Nous avons la chance de pouvoir compter sur des partenaires comme Inlandsis, Royal Canin, Element Vet. Nous sommes toujours à la recherche de partenaires qui souhaitent vivre l’aventure avec nous !

Emmanuel HENRY & Elodie CASTEX
06 11 60 30 41 / 07 87 12 64 20
henryemmanuel@hotmail.com     http://www.wood-track.f