Le Mourtis

Georges Méric, président du Conseil départemental et du syndicat mixte Haute-Garonne Montagne, a commencé sa visite des stations par la station du Mourtis. Avec André Mélazzini maire de la commune, Patrice Rival conseiller départemental du canton de Bagnères-de-Luchon, le président a rencontré les commerçants, professionnels et personnels de la station.

Georges Méric : « Le Conseil départemental assurera ses missions sur les stations pour cette saison, nous assumerons les pertes financières de cette saison, nous avons mis en place des aides dans la limite de nos compétences qui sont d’abord sociales. Nous sommes là pour maintenir les stations en vie, préserver les emplois in situ et en faire un outil économique de développement pour leur permettre d’avoir un avenir. Cela passe par une stratégie de développement 4 saisons essentielles pour pérenniser l’activité touristique, entamée l’année dernière et qui a pour l’instant attiré de nombreux touristes. »

Bourg d’Oueil

George Méric, en présence du maire Henri Jammes, qui a reconnu avoir une fréquentation importante de son domaine sur l’activité raquettes et de l’espace luge. : « Nous voulons créer un tourisme familial, lié à une demande de retour à la nature et donner ainsi la chance aux Haut-Garonnais de profiter de ces domaines tout au long de l’année. Bourg d’Oueil est un exemple parfait, il est un écrin de nature dans les Pyrénées à préserver. »

Bagnères de Luchon

Georges Méric entouré de Alain Puente Pt CCPHG, Eric Azémar Maire et Patrice Rival  : « Nous poursuivons, malgré une saison à pertes, le projet de travaux sur l’ascenseur valléen, les travaux démarreront au printemps pour que l’outil puisse être opérationnel pour la prochaine saison d’hiver. Ce nouvel outil est indispensable au développement touristique de la station et de la ville. »

Le président du Conseil départemental à assurer les commerçants et professionnels, du soutien du Département dans une situation sanitaire imposant la fermeture des remontées mécaniques et des commerces, mettant en difficulté les acteurs du territoire. Il a aussi rappelé le plan d’investissement 2020/2025 de 25 M€ au servive du syndicat mixte Haute-Garonne Montagne. Pérennisation des activités économiques, stratégie de tourisme “4 saisons”. Recrutement de 110 saisonniers malgré la fermeture des domaines skiables. Le plan de solidarité au tourisme prolongé : 1 activité achetée = 1 entrée gratuite utilisable / 1 nuit achetée = 1 nuit offerte / 31€ offerts utilisables chez les restaurateurs, vente à la ferme, boutique OTI.

A notre Question : “Prenez-vous en compte dans les projets d’aménagements, l’activité VTT loisir, mais aussi la pratique sportive de celle-ci, les grands amateurs parlent d’un potentiel freeride exceptionnel, sur la station de Superbagnères ?”

Georges Méric :“Le futur ascenseur valléen permettra le transport des vélos, nous connaissons l’engouement pour le VTT auprès de nos touristes, mais aussi la clientèle sportive. Nous investissons dans chaque stations et chaque année, dans cette amélioration d’accueil.”

Eric Azémar :“A ce sujet la ville est en pourparlers, nous devons nous appuyer sur des structures en places et spécialisées dans les activités VTT. Nous y travaillons.”