La troisième édition du salon Auto-Moto Classic se tient dès aujourd’hui vendredi 11 septembre et jusqu’au dimanche 13,  au tout nouveau parc d’expositions, le MEETT.

Le MEETT,  qui sera inauguré le 26 septembre prochain à l’occasion de la Foire de Toulouse, est un géant de béton, d’acier et de verre. « Le salon Auto-Moto Classic est le premier grand salon qui se tient dans ce lieu. Un salon de passionné pour des passionnés », confie Patrice Vassal directeur général de Toulouse Evènements.

L’édition 2019 avait mis en exergue les voitures des années 50-60. Cette année, ce sont 400 véhicules de 1904 à 1980, des pièces détachées, des revues spécialisées, des animations qui attendent les visiteurs. « Nous souhaitons maintenir l’activité des salons malgré la pandémie », lâche Patrice Vassal. « Les contraintes sanitaires seront strictes avec une jauge à 5.000 personnes. Port du masque obligatoire. »

Les expositions inédites

Silhouettes de légende

Organisée avec le concours de Midi Rétro Auto, cette exposition montre l’évolution des carrosseries au fil du temps. L’occasion de découvrir des constructeurs et des carrossiers.

Rétrospective Alfa-Roméo

La marque est née voilà 110 ans. L’Alfa Club Toulouse Pyrénées présentera de nombreux modèles.

Les 2 roues

Egalement avec le concours de Midi Rétro Auto, l’exposition accueillera une vingtaine de deux roues et des motos de courses. Parmi elles, la Yamaha 750 sur laquelle Coluche a battu le record du kilomètre lancé à 252,087km/h. C’était en 1985. Et aussi une rare Honda 2 temps.

Des invités spectaculaires

Sur l’esplanade extérieure, un avion militaire, le Dassault Mirage F1 n° 261. Mais également un Magirus Orion 250. C’est ce tracteur de piste d’aéroport qui a été utilisé dans le cadre du premier vol du Concorde en 1969. Pour la petite histoire, il a été restauré durant le confinement, par un bénévole de l’association des Ailes Anciennes à qui il appartient, tout comme le F1.

Rémy Julienne, invité d’honneur d’exception

La légende Rémy Julienne, entre compétions sportives et cascades. Moto et motonautisme jusqu’en 1964 où il rejoint les plateaux de cinéma en tant que cascadeur.

Côté animations

Simulateurs de conduite, voyage dans le temps avec des véhicules militaires de l’époque du débarquement de 1944. Sans oublier Pelras Legend qui met en jeu un week-end au Classic Festival du circuit Nogaro. Et puis une vente aux enchères d’une cinquantaine de véhicules de collection.

Informations pratiques

Pour se rendre au MEETT : en voiture, direction Blagnac, D902 et N224 – en bus : navette, numéro 30. En tramway : ligne T1 destination « Aéroconstellation ». Arrêt MEETT.

Dates et horaires : vendredi 11 septembre, de 14h à 22h t samedi 12, de 10h à 19h et dimanche 13, de 10h à 18h.

Tarifs : tout public : 13€ / tarif web : 10€ (www.automoto-classic.com/toulouse/billeterie . Enfants de 10 à 16 ans : 7€ et gratuit pour les moins de 10 ans.

Parking réservé aux anciennes de plus de 30 ans. 3.000 places de parking gratuites. Restauration sur place.

www.automoto-classic.com/toulouse/