Un wigwam, est un type d’habitation construit par les Amérindiens semi-nomades d’Amérique du Nord, les Algonquins. On trouve également ce type d’habitat, à l’est de la Sibérie et au nord-est de la Chine. La structure est constituée d’un bâti de perches sur lequel est fixé le recouvrement d’écorces de bouleau. Les pièces d’écorces sont cousues ensemble à l’aide de racines d’épinette ou de sapin. Le sol est recouvert de branches de sapin ou d’épinette afin de le rendre confortable et isolant. Les wigwams sont généralement décorés de motifs représentant des oiseaux, des orignaux, des castors, des loutres, etc. L’hiver, il est recouvert de peau d’animaux. Un feu est entretenu en permanence au centre, la fumée s’échappe par un trou de cheminée. Abris temporaires de voyage ou de partie de chasse”

Donc, Audrey,  vous avez décidé d’implanter vos wigwams “modernes” à Cier de Luchon ?

“L’idée m’est venue de proposer des nuits en pleine nature, hors sol, sous le ciel étoilé, à l’abri, dans une véritable bulle suspendue dans la nature, que nous avons baptisés “Les Cocons Pyrénéens”. Nous proposons de servir le panier petit déjeuner, en terrasse, nous avons toute une gamme d’assiettes repas, apéro… Notre but est que chacun puisse profiter pleinement de l’environnement exceptionnel face aux Pyrénées, sans entrave, simplement, naturellement.”

Audrey : “Je conseille de prendre connaissance de notre site  lescoconspyreneens.com/  et de notre page Face Book” www.facebook.com/Les-Cocons-Pyrénéens-111100846943139/

– Sortie du confinement, voilà un nouveau témoignage de la dynamique touristique de notre vallée. Des projets portés par des jeunes chefs d’entreprises comme Audrey Pujol, 36ans.!

Montmajou, 900m d’altitude, dominant plein Sud la vallée de Luchon,

a partir du 27 juin il sera possible de profiter de l’accueil d’Audrey dans les  3 Cocons “Tanière – Cougne – Flocon” avec un “Bain Nordique”, poêles à bois, barbecue pour les soirées à la belle étoile, des toilettes sèches vont être installées, en gascon “Eth cagadet”. Montmajou, petit hameau, d’un accès facile, par la route, qui domine le “verrou glaciaire” et le village de Cier de Luchon. Dominé par le Pic de Guihlet et le pic d’Antenac atteignables à environ 2h de marche. A 8 kms de la cité thermale, Bagnères de Luchon, qui offre dans un cadre de petite ville “Haussmannienne” une multitude d’activités, ludiques et culturelles. https://www.pyrenees31.com/

L’élégance, le coté spacieux du Cocon, juché sur ses pilotis, la sérénité du site, le tout appelle à la méditation et au recueillement. Audrey suis son plan de communication, “je suis très surprise du nombre d’appels de personnes intéressées par le concept”. Lors de notre visite les travaux étaient toujours en cours, déjà des plantations d’arbustes et de fleurs apparaissent de-ci de là, la gérante tient à ce que le moindre détail apporte un touche colorée à cet écrin de verdure.