Le lundi matin, c’est jour de marché à Montréjeau. C’est l’occasion bien entendu de trouver des produits frais provenant en grande partie de petits producteurs locaux. Ceux-là même qu’il faut aider en ce moment. C’est l’occasion aussi pour les personnes âgées de flâner et de retrouver des amis, des connaissances, garder le contact.

Habituellement à cette période, les places du centre-ville et la petite halle sont pleines de stands. Qu’il s’agisse de maraîchers, bouchers, charcutiers, boulangers, mais aussi de vendeurs de textile ou autre.  Et de chalands.

En ce lundi 23 mars, en plein confinement dû au coronavirus, le marché s’est réduit à une peau de chagrin. Peu d’étals, mais également peu de chalands.

Chacun respecte et fait respecter les distances de sécurité.

Beaucoup de vendeurs pensent que ce sera le dernier marché pavant un confinement total.

Alexa Solle, éleveuse de chèvres à Lécussan (https://www.petiterepublique.com/2019/10/17/lecussan-les-chevres-alexa-solle/), fabrique du fromage et peine désormais à le vendre. « Samedi, j’ai lancé un appel sur les réseaux sociaux. Je donnais du lait de chèvre. Personne ne s’est manifesté. J’ai été obligée d’ouvrir les vannes. »

A propose du lait et du fromage, de vache cette fois, Joëlle Marty qui propose ses produits avait mis en place un panneau indiquant que la vente ne se ferait, le temps du confinement, qu’à la ferme (l’Esquerre aux Tourreilles).  Les jours d’ouverture : le lundi de 8h à 18h – le mercredi de 14h à 148h et le samedi de 10h à 18h.

En attendant la fin de cette pandémie, « Restez chez vous », ne sortez que pour le strict nécessaire et respectez les gestes barrière.