C’est quoi « Carnaval » ?

« Le Carnaval, c’était le moment où l’on se privait de la viande mais où l’on faisait la fête, c’est le «val» qui en occitan veut dire le bal. C’est le moment où l’on tourne le dos à l’hiver pour se livrer aux beaux jours».
Les anciens se souviennent avec bonheur de ces troupes de jeunes garçons qui dans chaque village du Pays de Luchon, partaient déguisés à l’assaut des village voisins pour des charivaris mémorables. Si l’idée première était de faire peur, on dit que l’équipe de Juzet avait une réputation redoutable, il va de soi que le dessein final était plutôt de pavaner et de se faire remarquer comme étant le plus beau et le plus courageux auprès de la gent féminine, effarouchée d’abord puis rapidement « apprivoisée » !!! Cela se terminait en joyeuses veillées entre chants et “pescajos”  et “pasterras” (Beignets et Crêpes).

A Luchon ce vendredi 28 février.

Cela a commencé au square Lauret par une soupe concoctée par la Brasserie Le Bellevue et un vin chaud offert aux nombreux passants par l’association des Commerçants LUCHON PASSION. Sous la baguette de Wilfried une trentaine de chanteuses et chanteurs interprétèrent des chants de notre Comminges, et des vallées voisines. Les « Ilix’sons » groupe musical émanant de la fanfare Luchonnaise, régalèrent, quant à eux, les très nombreux spectateurs de morceaux choisis sur un répertoire très éclectique.

Tout ce petit monde, bigarré, costumé, se dirigea vers le Casino où fut servit un excellent repas pour 180 convives, s’en suivit le « Val gascon » (le bal gascon) où l’on a pu remarquer que se côtoyaient, jeunes et moins jeunes, où les plus aguerris accompagnaient les débutants dans une ambiance chaleureuse… il y avait beaucoup de monde !

Sur scène ont défilés tous les musiciens de la contrée, le bal des enfants en tout début de soirée fut une réussite. Bravo, aux mamans aux instits, à Mathieu, à Nicolas, leurs élèves ont chanté, dansé, rappelant à quelques-uns les bals d’antan, de ces moments intergénérationnels.
Après “Arredalh” Mathieu et Wilfried, “Eth Chot” avec les 2 frères Apiou de l’ancien groupe « Era Gaveca,» et les « Ilix’sons,» la soirée se termina tard dans la nuit avec “Castanha e Vinovel”, venus du Roussillon, vièle et accordéon menèrent un bal endiablé, où se mélangèrent bourrées, valses, scottishs, cercle circacien, rondo, la buvette de l’école des Izards avait du mal à fournir les danseurs et spectateurs assoiffés.

Nous pouvons dire que le « CARNAVAL GASCON » est bien installé à Luchon en cette fin de mois de février.
A l’année prochaine !!